GemShare formalise les recommandations de bouche à oreille dans une application mobile

Par 10 avril 2014
bouche à oreille

L’application mobile GemShare permet aux utilisateurs d’obtenir des recommandations de services locaux auprès de son réseau d’amis.

 

GemShare, une startup fondée par Maryam Mohit (qui a contribué à la création du moteur de recommandations d'Amazon) et Claudine Ryan (qui a travaillé pour plusieurs startups tel que Looksmart, Chow et EatingWell), veut formaliser le processus d'obtention de recommandations personnelles de ses amis/relations, en introduisant une nouvelle application iPhone qui permet de poser rapidement les meilleures recommandations locales pour différents types de services, allant du mécanicien au médecin. A la suite d’un sondage, les deux fondatrices de GemShare se sont aperçues que les individus se rendaient en dernier recours sur des plateformes tel que Yelp pour obtenir des informations sur des services locaux tel qu’un bon professeur de piano ou un plombier de confiance. Ce qui est surprenant sachant que Yelp attire en moyenne 117 millions d’utilisateurs par mois. En effet, chercher un bon restaurant de sushis dans son quartier n’est pas la même démarche que trouver le bon thérapeute. C’est une approche plus personnelle, qui demande plus d’effort pour trouver la bonne personne/le bon service. Maryam Mohit ajoute également qu’une des raisons de la méfiance des utilisateurs face à ce type de sites internet vient de leur manque de confiance vis à vis des personnes qu’ils ne connaissent pas. Ainsi, GemShare qui a levé 1,2 millions de dollars de financement de démarrage auprès de divers investisseurs, souhaite combler cette lacune en offrant une expérience plus personnalisée et intime. L’application mobile a été lancée officiellement ce jeudi 3 avril, après une période de test de 6 mois en version beta auprès de 1000 utilisateurs dans la baie de San Francisco.

Des recommandations personnelles

L’application gratuite mobile GemShare connecte les individus avec leurs amis et les amis de leurs amis, via Facebook, Gmail, ou les contacts de leurs téléphones. En utilisant ce réseau, les individus peuvent demander des « gems » c'est à dire des personnes/professionnels, lieux ou services les plus valorisés par leur réseau. Lorsqu’un utilisateur apporte une recommandation sur le réseau GemShare, il choisit entre trois appellations: une recommandation sans réserve (un "gem"), une recommandation attribuée (« gem » pour certains), ou une « bonnes choses » dont la personne a entendu parler. Le processus de contribution est simple : l’utilisateur entre le nom de l'entreprise dans le champ de recherche, une liste de résultats s'affiche, puis il choisit le type de recommandation qu’il souhaite laisser. Il est possible d’ajouter de façon optionnelle, quelques mots au sujet de l'entreprise. Cela offre ainsi l’opportunité de partager son opinion de façon plus rapide que la plupart des autres sites de recommandation. Les utilisateurs peuvent également créer et rejoindre des groupes afin d'améliorer le réseau avec d'autres individus ayant les mêmes intérêts, tel que par exemple, un groupe de parents d’élèves qui fréquentent la même école. GemShare offre également une solution pour l’inconvénient lié à l'inscription car il permet d'envoyer des demandes de recommandation par e-mail, sans que les répondants n'aient à s'inscrire pour répondre.

Un réseau d’utilisateurs actifs

Alors qu’il existe une grande variété de services de conseils locaux, comprenant des entreprises comme Yelp, Foursquare, Google Places, ou des ressources spécifiques par industrie, tel que ZocDoc (recommandation de médecins), les co-fondateurs ont souhaité que les utilisateurs puissent demander des recommandations à leur propre réseau personnel d'amis et amis d'amis, et non le grand public. De plus, à la différence de ces nombreuses plateformes, GemShare ne cherche pas à fournir des commentaires en ligne, mais simplement des recommandations simples avec un système de notation simplifié. La plateforme recueille et classe également les recommandations afin de créer une base de données personnalisée pour chaque utilisateur sur les personnes et services de chacun. Les fondatrices de GemShare visent à cibler les mamans et espèrent que la croissance se fera principalement grâce au bouche-à-bouche. En testant l'application, elles ont trouvé que les « early adopters » étaient fortement engagés, avec 70% d’entre eux qui contribuent à produire du contenu ; un chiffre beaucoup plus élevé que la moyenne, où généralement seule une petite minorité participe au site internet. L’objectif final de GemShare est d'aider les entreprises et notamment les PME à obtenir des prospects grâce au bouche-à-bouche. Mais pour l'instant la société se concentre sur le produit, sur l’expansion de sa base d'utilisateurs, et sur son influence pour devenir une ressource précieuse de recommandation locale.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas