La génération C met le téléphone au coeur de son environnement

Par 22 avril 2010
Mots-clés : Amérique du Nord

Les jeunes entre 12 et 17 ans utilisent leur mobile comme moyen principal pour communiquer, naviguer, échanger du contenu. Des tendances à prendre en compte par les entreprises, dont ils seront prochainement des éléments.

Pour la génération qui suit celle des fameux Digital Natives, et baptisée Génération C*, le téléphone portable est devenu un élément central de son environnement. Pour communiquer d'abord. Selon le Pew Research Center, le message texte arrive ainsi désormais loin devant tout autre mode de communication aux Etats-Unis : rencontres réelles, emails, messagerie instantanée. "Un jeune entre 12 et 17 ans envoie et reçoit en moyenne plus de 50 SMS par jour, soit plus de 1 500 par mois", déclare Amanda Lenhart, l'un des auteurs du rapport. Et juste derrière le fameux texto, suit le coup de téléphone, en particulier pour rester en rapport avec sa famille. Autant d'usages qui seront à prendre en compte par les entreprises, qui accueilleront les jeunes de cette génération dans les prochaines années.
Hyperconnectivité mobile
"L’entreprise va devoir assimiler ce fait générationnel car cette tendance à l’hyperconnectivité mobile et on line apportera des changements aux codes et habitudes de travail", confie à L’Atelier, le consultant Florian Brobst,. Changements déjà amorcés avec la génération Y. Pour les 12-17 ans, le téléphone portable sert aussi à partager des fichiers, à jouer, à rechercher de l'information, à réseauter : un quart utilise son portable pour se rendre sur un site collaboratif. Une tendance à communiquer en permanence loin d'être anodine. "Les enjeux sont importants pour les organisations", déclare Florian Brobst. "Il leur faudra diriger cette génération afin d'en tirer le meilleur en matière d’intelligence collective".
Des changements organisationnels ?
Ce détachement du poste de travail traditionnel apportera aussi des modifications en termes d'organisation du travail. "Il faut s’attendre à plus de télétravail avec cette génération", confirme le consultant. Qui estime que "les nouvelles technologies les ont habitués à beaucoup plus de liberté et de flexibilité". Pour 20 % d'entre eux, le mobile est aussi le seul moyen qu'ils possèdent pour accéder à Internet. Ce qui fait dire au Pew que le téléphone est une manière non négligeable de bouleverser les frontières de la fracture numérique. Et permettra à un plus grand nombre d'individus d'arriver en entreprise armés d'un bagage technologique. L'étude a été menée sur 800 jeunes américains âgées de 12 à 17 ans.
*Communication, Collaboration, Connexion, Créativité

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas