La géolocalisation affine les systèmes de recommandation

Par 15 octobre 2010
Logo de la société whrrl

Whrrl permet de conseiller à des communautés d'intérêt des bons plans localisés. Il est aussi possible de profiter de conseils qui tiennent compte des intérêts communs d'un groupe.

Afin de donner plus d’ampleur à la géolocalisation, il faut associer à cette technologie des fonctions sociales et collaboratives. C’est le pari de Pelago, qui lance une application de localisation fondée sur le participatif. Baptisée Whrrl, celle-ci permet aux utilisateurs de rejoindre des communautés d’intérêt (nommées "societies"). Le but ? Partager avec elles des bons plans, et autres expériences de la vie quotidienne, via son mobile. Cela à destination des particuliers comme des entreprises, qui peuvent y trouver un moyen de fédérer les collaborateurs. L’utilisateur commence par se checker, comme il le ferait sur Foursquare, par exemple.

Des communautés d’intérêt

Avec la possibilité de ne partager cette information qu’avec ses amis proches, avec l’ensemble des membres, voire avec les membres de Facebook ou Twitter. Au préalable, l’utilisateur a rejoint telle ou telle communauté, partageant les mêmes goûts, hobbies, opinions… Si aucune "society" ne lui plaît, il est possible d’en créer de nouvelles. L’avantage de ce système, c’est qu’un membre peut partager avec l’ensemble des personnes d’une même communauté des recommandations. C'est-à-dire que le dispositif analysera les différentes données et les statistiques pour proposer des conseils.

Récompenser les utilisateurs

Des messages apparaîtront alors sur les mobiles des autres utilisateurs. Sous différentes formes, comme : "les personnes qui sont allées au même endroit que vous se rendent également à…"ou "89 % des membres de votre société sont disposés à suivre telle recommandation". Des systèmes de points et de récompenses virtuelles sont également intégrés à l’application. Cela pour féliciter les utilisateurs de leur implication – pour les checks in et les recommandations qu’ils effectuent. L’application est d’ores et déjà disponible sur iPhone et Android.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas