Geoportail dégraderait ses cartes pour éviter le piratage

Par 27 novembre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Selon le quotidien Le Figaro du 21 novembre, l'IGN (Institut Géographique National) déformerait volontairement les photos aériennes du site Geoportail, son service de cartographie qui enregistre...

Selon le quotidien Le Figaro du 21 novembre, l'IGN (Institut Géographique National) déformerait volontairement les photos aériennes du site Geoportail, son service de cartographie qui enregistre plus de 60 000 visiteurs par jour, pour lutter contre le piratage. En effet, il apparaît que des infrastructures comme des routes, des canaux et des bâtiments apparaissent courbes. Ces déformations concernent les cartes du territoire français et ne sont visibles à l'œil nu que sur de grandes lignes droites.
 
 
Pour se préserver des pirates, l'IGN déformerait ses photos aériennes : cette information reste toutefois invisible à l'œil nu sur de simples cartes
 
Grâce à cette dégradation volontaire, l'IGN espère que ses cartes ne puissent pas être copiées par un automate informatique pour être ensuite recomposées. "Les risques de réutilisation sont tels qu'ils nous ont conduits à mettre en place des processus dissuasifs pour les personnes mal intentionnées. Les déformations sont repérables, et nous permettraient d'apporter la preuve d'une éventuelle utilisation frauduleuse", a expliqué au Figaro François Brun, directeur général adjoint de l'IGN.
 
En outre, les photos intégrées au Geoportail comprennent la mention "IGN Paris 2006" en lettres transparentes et un logo qui ne peut être effacé au bas de chaque image pour mieux contrôler les tentatives de piratage.
 
L'IGN, qui est un établissement public, prépare déjà une nouvelle version de Geoportail qui devrait être lancée en avril ou mai 2007. Les déformations seraient moins visibles sur cette deuxième mouture.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 27/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas