George Hotz, 17 ans, « desimlocker » d'iPhone

Par 27 août 2007

Cet adolescent du New Jersey (USA) vient de débloquer ses deux iPhones. La porte est-elle désormais ouverte aux utilisateurs du monde entier...

Cet adolescent du New Jersey (USA) vient de débloquer ses deux iPhones.
La porte est-elle désormais ouverte aux utilisateurs du monde entier ?
 
Voila un autre jour historique pour la firme à la pomme. Près de deux mois jour pour jour après la sortie de l’iPhone, les parts d’Apple ont gagné 2,5% jeudi dernier. Cela serait directement lié à un jeune étudiant de 17 ans, George Hotz. Celui qui se surnomme « GeoHot » a réussi à débloquer le téléphone le plus en vue du moment, c'est-à-dire le rendre utilisable via tous les opérateurs accessibles. Cette situation est d'autant plus remarquable que le jeune homme n'a pas gardé son secret pour lui et a posté les instructions de déblocage au monde entier sur son blog. Contrariant ainsi la stratégie commerciale d'Apple. Aux Etats-Unis, la firme à la pomme a effectivement choisi le géant des télécommunications AT&T comme partenaire et fournisseur exclusif de son réseau mobile.
 
Une manipulation complexe
 
En Europe, Il s'agit d'Orange pour la France, T-Mobile pour l’Allemagne et O2 pour la Grande Bretagne qui, selon le Financial Times Deutschland, a retenu l’attention toute particulière de la compagnie de Steve Jobs. Quoi qu'il en soit, les aficionados d'Apple ne pourront pas tous faire passer leur iPhone chez l'opérateur de leur choix. Si le procédé prend moins d’une heure, la manipulation n’est pas aussi aisée qu’elle parait. Il a fallut à GeoHot près de 500 heures pour trouver comment débloquer l’iPhone, sans compter les dizaines de boissons gazeuses énergisantes mises en trophée sur son blog. En dehors de quelques centaines de fans prêts a tout, l’utilisateur moyen ne se risquera pas, et n’en trouvera pas le plaisir, à démonter, analyser, dessouder, ou encore reprogrammer cette technologie à 500 dollars pièce. Pas de risque de déblocages sauvages massifs donc.
 
Plus de partenaires télécoms ?
 
En revanche, attendons-nous à ce qu’Apple change les règles du jeu, peut-être en élargissant sa gamme de fournisseurs télécoms, car il est certain que la porte est grande ouverte aux utilisateurs de réseaux étrangers, sous réserve d’insérer une carte SIM compatible avec la technologie de l’iPhone. Pour la petite histoire, ce hacker en herbe a également posté un de ses deux appareils sur Ebay. L’appareil mis en vente a atteint très rapidement des sommes incroyables, allant jusqu'à plus de 45 millions de dollars. Pour finalement échanger ce qu’il appelle « the world second unlocked iPhone » à Terry Daidone, fondateur de Certicell, contre une voiture et autres iPhones à 8Go. L'autre téléphone ? Il le garde précieusement dans sa poche. George Hotz a affirmé n’avoir toujours pas été contacté par AT&T, ou Apple. En revanche, il passera son prochain été chez... Google.
 
Mathieu Ramage, L'Atelier US

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas