La gestion de comptes en ligne doit s'adapter aux besoins de chacun

Par 16 octobre 2009
Mots-clés : Smart city

Yodlee PersonalFinance offre désormais une interface entièrement personnalisable. L'outil inclura également un kit de développement d'applications financières, que les clients pourront télécharger sous forme de widgets.

Les outils de gestion de ses comptes en ligne ou sur mobile sont souvent trop standardisés pour répondre aux besoins spécifiques des particuliers ou des PME, souligne Yodlee. Qui s’apprête à sortir une mise à jour* de sa plate-forme Yodlee PersonalFinance. La principale avancée de la nouvelle mouture, baptisée Yodlee 10, consiste en une interface modulaire que les utilisateurs peuvent personnaliser et réorganiser en fonction de leurs besoins. Les informations clés sont mises en valeur dans un tableau de bord personnalisé. "Proposer des services individualisés est une manière de se différencier par rapport aux offres standard", explique Eric Noé, responsable de l’offre m-banking chez Novedia Groupe.
Un kit de développement spécifique aux applications bancaires
Pour lui, l’enjeu sera néanmoins d’être raccordé avec différentes banques et d’amener les clients à adhérer au service. Pas supplémentaire dans cette marche vers la personnalisation : les widgets. Yodlee 10 inclura ainsi un FinAppStore. "Les utilisateurs pourront y télécharger des widgets, gratuits ou payants, pour personnaliser leur gestion de comptes dans les principales banques", explique à L’Atelier Melanie Flanigan, directrice Marketing de Yodlee. Quant aux développeurs, ils pourront bénéficier d'une plate-forme de développement spécifiquement destiné aux applications bancaires.
Un marché très mouvant
"Si les banques jouent le jeu, les développeurs trouveront effectivement un intérêt à proposer différentes applications", confirme à L’Atelier David Mas, consultant en projets mobiles chez Novedia Groupe. "La vraie question, c’est de savoir si les banques sont prêtes à travailler avec des facilitateurs". Si la crédibilité niveau sécurité apparaît déjà comme un critère impératif, il est difficile de prévoir l’avenir dans ce secteur. "Beaucoup d’acteurs se lancent sur ces plates-formes. Le marché est très mouvant", ajoute Eric Noé. Pour preuve les expérimentations tentées par les opérateurs (Orange Money) ou les constructeurs (Nokia Money).Pour les deux consultants, plusieurs mois seront nécessaires pour qu’une vraie tendance émerge.
* Yodlee 10 a été présenté lors du Finovate 2009 et sera disponible à l’été 2010.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas