La gestion de l'environnement urbain a besoin de 3D

Par 29 novembre 2010
Des arbres modélisés en 3D

BlueSky propose aux urbanistes et autorités municipales une solution qui reproduit en trois dimensions le parc arboré urbain. Cela afin de comprendre leur impact sur l'environnement ou encore la santé publique.

 

La modélisation d’une ville est une chose. Mais celle du mobilier urbain ou des arbres qui sont plantés le long des rues en est une autre, souligne BlueSky. La société, spécialisée dans les solutions 3D et les systèmes d’information géographique, propose aux urbanistes et responsables municipaux une solution logicielle de gestion des espaces arborés urbains. Le but ? Mieux prendre en compte l'évolution des arbres en ville, et effectuer des calculs pour anticiper leur évolution. Cela à des fins d'amélioration de la gestion du paysage urbain, mais aussi pour comprendre leur impact sur l'environnement et la santé public. Baptisé "PriximiTree", le programme utilise des techniques de photogrammétrie pour évaluer avec précision la taille des arbres, le volume de leurs branches.

La technique de la photogrammétrie utilisée

La photogrammétrie consistant à effectuer des mesures depuis différents points de vue : prises de vue aérienne, ou sur place, à échelle humaine. "En l’occurrence, la photogrammétrie est utilisée pour extraire la taille et le diamètre de tous les arbres visibles, à l’intérieur d’une zone spécifique", explique à L’Atelier Ralph Coleman, responsable de la solution chez BlueSky. "Plusieurs applications sont possibles : des simples audits à l’évaluation des risques pour les bâtiments, à des fins d’assurance, par exemple", précise-t-il. En notant que les autorités locales sont des clients potentiels, mais aussi les cabinets de conseil spécialisés sur les questions environnementales, ou encore les architectes ou les urbanistes.

Effectuer des simulations

"Toute la végétation des villes a son importance, et doit être prise en compte aujourd’hui sur les cartes modélisées", poursuit-il. L’avantage de la solution logicielle étant qu’elle permet des simulations, pour observer l’évolution probable du volume ou de la taille des arbres d’une zone déterminée, sur une période donnée. Evitant ainsi des mesures récurrentes, sur place. Même si des mises à jour régulières doivent malgré tout être effectuées pour rendre le système viable. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas