Le GIE Carte Bleue réclame une sécurisation accrue des moyens de

Par 31 janvier 2000
Mots-clés : Smart city

paiement sur Internet. Le nombre de cartes émises par le GIE Carte Bleue est passé de 19,8 millions en 1998 à 21,5 millions fin 1999. Le chiffre d'affaires s'élève pour 1999 à 830 milliards de F, ...

paiement sur Internet.
Le nombre de cartes émises par le GIE Carte Bleue est passé de 19,8
millions en 1998 à 21,5 millions fin 1999. Le chiffre d'affaires s'élève
pour 1999 à 830 milliards de F, contre 741 milliards en 1998, soit une
progression de 12 %.
En présentant ces chiffres, Luc André, président du conseil de direction
du groupement Carte Bleue, et Gérard Nébouy, administrateur, ont fait part
de leurs inquiétudes devant l'essor "exponentiel" de la fraude
accompagnant aujourd'hui les opérations de paiement en ligne. Selon eux,
50 à 60 % des réclamations sur des paiements concernent Internet, alors
que ce type de transactions ne touche qu'une fraction du total des
paiements par carte.
Plusieurs procédures ont été mises en place par le GIE pour tenter de
résoudre ce problème. Tout d'abord, une identification des sites et des
victimes, puis une pénalisation pour ceux dépassant le taux annuel de
réclamations sur les transactions effectués (de l'ordre de 5 %).
Mais surtout, le GIE se pose "comme premier promoteur de Cyber-COMM", la
solution française de sécurisation des paiements sur Internet.
Créée en 1998, Cyber-COMM, réunit des banques, des associations
spécialistes de l'univers de la carte à puce et des industriels. Sa
solution de paiement sécurisée sur Internet devrait être lancée dans
quelques semaines. 20 000 lecteurs de cartes à puce seront distribués aux
clients particuliers. Son objectif est de toucher au moins 200 commerçants
sur le web à la fin 2001 et 1 million de clients particuliers d'ici à
2002.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 31/01/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas