Globalstar pourrait être menacé à son tour de faillite.

Par 17 janvier 2001
Mots-clés : Digital Working

La société de télécommunications mobiles par satellites Globalstar vient d’annoncer qu’elle suspendait le remboursement des sommes dues à ses créanciers. Globalstar n’a pas honoré lundi un versement...

La société de télécommunications mobiles par satellites Globalstar vient
d’annoncer qu’elle suspendait le remboursement des sommes dues à ses
créanciers. Globalstar n’a pas honoré lundi un versement prévu de 45
millions de dollars. Dans un communiqué, la société précise que cette
décision a été prise afin de préserver les liquidités et de poursuivre ses
activités commerciales.
Il faut rappeler que les services devant permettre d’émettre et de
recevoir des communications de n’importe quel point du globe ont été
lancés l’an dernier avec deux ans de retard. Début janvier, les services
de Globalstar comptaient 31 200 abonnés pour une prévision d’un million.
La baisse des prix et les nouveaux services n’ont pas permis de compenser
les importants investissements nécessaires à la maintenance des réseaux et
à l’existence d’une force de vente dans le monde entier.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 17/01/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas