Go-Tag fait badger pour dépenser

Par 25 août 2008
Mots-clés : Smart city

La technologie permet aux consommateur d'effectuer leurs achats en toute simplicité : il leur suffit de passer un badge devant une borne dédiée. Premiers tests cette semaine aux USA.

Pouvoir sortir de chez soi sans portefeuille, ni carte bancaire, ou monnaie dans les poches. Tel est le doux rêve que nourrissent de nombreux établissements de paiement, banques, et consommateurs. First Data, fournisseur de solutions de paiement électronique s'est aussi penché sur la question, et lance cette semaine sa propre solution de paiement sans contact, qui permettra aux consommateurs de payer sans avoir à être équipé. La société profite du Democratic National Convention pour tester sa nouvelle technologie, baptisée Go-Tag. Les premiers utilisateurs à tester la solution sont ainsi les médias et délégués participant à la  convention. Afin d'effectuer tous leurs achats, aussi menus soient-ils, ils vont se voir remettre un badge, ou du moins ce qui y ressemble, qu'ils pourront garder en permanence sur eux.
Passer un badge devant une borne
Lors du passage à la caisse, à la cantine, par exemple, il leur suffit alors de passer ce badge devant la borne Go-Tag. Le montant de leur achat est alors déduit de leur compte, en un simple passage. "Le système fonctionne sur le modèle des cartes prépayées", explique Michael Capellas, Directeur Général de First Data. "Cette semaine, nos consommateurs test seront munis d'une carte d'un montant de dix euros. Leur compte sera débité au fur et à mesure des transactions effectuées". A l'avenir, une fois la solution commercialisée, les clients pourront se fournir chez leur buraliste, et autres points de ventes où l'on trouve habituellement des cartes prépayées. First Data n'est cependant pas très loquace quant à la technologie utilisée. On sait tout au plus qu'il s'agit de puces intégrées à des badges.
Intégrer la puce à un mobile
L'idée étant que ces puces puissent être insérées dans les téléphones portables ou lecteurs MP3 des utilisateurs. Le maître mot est donc la mobilité : "cette solution permet de faire ses achats plus rapidement. Un gain de temps bénéfique aussi bien pour les consommateurs que pour les commerçants". Go-Tag cible en particulier les entreprises qui effectuent un grand volume de transactions, mais concernant de petites sommes. Le système est ainsi destiné à des commerces tels que des stations services, épiceries, fast food, etc. Il vise également les sociétés comme les parcs d'attractions, qui exercent une activité unique avec peu de tarifs différents.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas