Goldman Sachs entre dans le capital de Free.

Par 25 août 2000
Mots-clés : Smart city

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs vient de prendre une participation dans le capital du fournisseur d'accès gratuit à Internet, Free, pour un investissement d'environ 100 millions de F. ...

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs vient de prendre une
participation dans le capital du fournisseur d'accès gratuit à Internet,
Free, pour un investissement d'environ 100 millions de F.
Ouvert en avril 1999, Free compte aujourd'hui plus de 1,06 million
d'inscrits, dont 550 000 comptes actifs sur les quarante derniers jours.
Free propose non seulement l'accès gratuit à l'Internet pour le grand
public sous la marque Free (http://www.free.fr), mais aussi des services
d'hébergement de sites web et de réservations de noms de domaines pour les
entreprises sous la marque Online (http://www.online.fr).
Free compte atteindre 1,5 à 1,6 millions d'inscrits fin 2000 pour un
nombre d'actifs compris entre 700 000 et 850 000. La société table sur un
chiffre d'affaires cette année de 100 millions de F et compte franchir le
point mort en décembre 2000.
Ces fonds vont lui permettre de renforcer sa plate-forme technique, et
plus particulièrement le réseau de télécommunication de sa filiale Linx
Télécom, détentrice des licences L 33-1 et L 34-1.
Free pourrait s'introduire en Bourse afin de renforcer les investissements
à consentir dans l'accès Internet rapide en technologie DSL.
Le capital de Free est désormais détenu par Goldman Sachs, les salariés et
majoritairement par la société Iliad, une holding opérationnelle,
spécialisée dans l'édition de services multimédia.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 25/08/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas