Google attaqué pour avoir fait chuter le PageRank d'un site

Par 20 mars 2006
Mots-clés : Smart city

Le site kinderstart.com attaque Google pour avoir fait chuter sans avertissement son PageRank. Cet indice, crée par le moteur de recherche, permet de mesurer la popularité d'un site Internet en...

Le site kinderstart.com attaque Google pour avoir fait chuter sans avertissement son PageRank. Cet indice, crée par le moteur de recherche, permet de mesurer la popularité d'un site Internet en fonction de plusieurs paramètres parmi lesquels le nombre de liens qui pointent vers lui. Le fonctionnement du PageRank n'a pas été dévoilé par Google.
 
Après avoir versé 90 millions de dollars pour fraude au clic, Google doit faire face à une nouvelle accusation. L'entreprise KinderStart.com lui reproche d'avoir fait chuter son audience de 70 % et de ce fait ses revenus de 80 % en réduisant son PageRank sans avertissement. Elle a donc porté plainte contre le leader des moteurs de recherche devant un Tribunal de San José.
 
 "En général, Google n'informe pas les sites qu'ils ont été pénalisés ou n'explique pas en détail la raison pour laquelle le site a été pénalisé", déclare KinderStart.com dans sa plainte. On sait en effet que Google punit les entreprises qui utilisent des moyens fallacieux pour améliorer leur référencement. Il semblerait que les moteurs de recherche concurrents de Google fassent apparaître le site Internet KinderStart.com en tête des recherches quand l'on tape "KinderStart".
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 20/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas