Google contre les pirates

Par 06 décembre 2010
Drapeau pirate sur un clavier d'ordinateur

Jeudi dernier, Google a pris plusieurs engagements afin de lutter contre le piratage. Avec cette décision, Google accède à la requête des ayants droits, qui fut en partie reprise par la France avec la loi Hadopi. Lors des débats de la loi anti-piratage française, un amendement avait été déposé afin de mettre en avant les contenus légaux. Le moteur de recherche n’y étant pas favorable alors, avait rejeté la demande.

Mais aujourd’hui, Google change de stratégie et déclare la guerre aux pirates. Le géant va tout d’abord supprimer les pages incriminées par les ayants droits en moins de 24h. Mais il va également effacer toutes les suggestions de recherche adjointe au piratage. Par exemple, si là, tout de suite, vous tapez « Toy Story 3 », vous pouvez encore trouver des sites qui proposent de regarder le film illégalement sans respecter les droits d’auteur.

Après le changement de Google, vous serez plutôt dirigé vers Allociné, IMDB, ou Cinéfil. Mais néanmoins, si vous cherchez plus précisément « Toy Story 3 streaming » il vous sera toujours possible d’accéder aux sites illégaux de streaming. Pas de quoi vraiment freiner les pirates les plus assidus, mais plutôt apaiser les mécontents !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas