Le « Google dating » inventé par une société californienne

Par 05 mai 2004

SocialGrid est un nouveau service lancé lundi aux Etats-Unis et qui présente la particularité d’exploiter deux grands éléments à succès du web : les moteurs de recherche et les sites de...

SocialGrid est un nouveau service lancé lundi aux Etats-Unis et qui présente la particularité d’exploiter deux grands éléments à succès du web : les moteurs de recherche et les sites de rencontre. Le service pourrait être baptisé le « Google dating ». Marche à suivre : il suffit aux internautes de s’enregistrer auprès de Social Grid, l’entreprise à l’origine du concept. Social Grid aide au référencement des pages perso ou des sites d’internautes en quête du grand amour, d’une amitié, etc. en créant des tags propres à décrire leur profil. Par exemple, un individu de 35 ans résidant à New-York et à la recherche d’une amitié avec une femme blonde, américaine, et étudiante pourra voir son profil traduit en tags par Social Grid, de manière à ce que Google les reprenne comme telles. Par exemple, le code ag35 va correspondre au renseignement « âgé(e) de 35 ans ». Les membres de SocialGrid peuvent entrer en contact en effectuant une recherche sur Google grâce à ce code, ou bien se rencontrer directement grâce à l’application de peer-to-peer de SocialGrid qui exploite les modes de recherche de Google. Ce qui n’enchante pas vraiment les responsables du moteur de recherche, comme on peut l’imaginer. L’application de P2P est téléchargeable sur www.socialgrid.com. (Atelier groupe BNP Paribas - 05/05/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas