Google donne des détails de son entrée en bourse

Par 22 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Attention, l’entrée en bourse de Google présente pour les investisseurs potentiels certains risques, qui ont été mis en lumière par la société californienne elle-même.

Première originalité, Google prévoit de mettre en place un système qui lui permette de fixer elle-même le prix de ses actions pendant l’IPO, plutôt que de suivre la pratique traditionnelle, soutenue par Wall Street, qui consiste à laisser les sociétés d’investissement déterminer le prix et l’allocation des actions. Contrairement aux entrées en bourse très traditionnelles, dans le cadre desquelles le prix initial peut être artificiellement abaissé pour que les investisseurs de la première heure puissent réaliser une plus value intéressante, la méthode ici consiste à déterminer le prix le plus haut possible avant que le marché ne s’ouvre. La société a précisé que selon la demande affichée elle pourrait augmenter le nombre d’actions à vendre ou encore ajuster leur prix. « Le prix de nos actions ordinaires pourrait baisser juste après l’entrée en bourse, et les investisseurs ne doivent donc pas nécessairement s’attendre à réaliser un bénéfice en vendant leurs actions peu de temps après l’entrée en bourse. »Les investisseurs qui participent à l’opération devront au moins acquérir cinq titres. Ils pourront modifier ou retirer leurs offres d’achats à tout moment jusqu’à une heure après avoir été notifié de l’approbation par la SEC (Securities Exchange Commission) du dépôt de l’entrée en bourse. Google a également annoncé aujourd’hui que Merrill Lynch serait retiré de la liste des deux douzaines de sociétés de courtage engagées dans ce que le secteur des nouvelles technologies appelle « l’IPO de l’année». Aucune raison n’a été donnée à la prise de cette décision. (Atelier groupe BNP Paribas - 22/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas