Google double la capacité de Gmail

Par 05 avril 2005

Il y a un an, le roi de la recherche en ligne Google lançait en catimini Gmail, un service de messagerie électronique en bêta test et destiné à quelque 1000 utilisateurs sélectionnés. Un triage...

Il y a un an, le roi de la recherche en ligne Google lançait en catimini Gmail, un service de messagerie électronique en bêta test et destiné à quelque 1000 utilisateurs sélectionnés. Un triage sur le volet qui s'est révélé payant, puisque Gmail est toujours en bêta test et toujours disponible en anglais uniquement, mais son utilisation est de plus en plus fréquente. Les politiques de parrainage, qui ont permis aux internautes de proposer des adresses Gmail à leur entourage, ont connu un certain succès.
Pour Google, cela n'est visiblement pas suffisant. Loin de s'endormir sur ses lauriers, le groupe vient d'annoncer le doublement des capacités de stockage de sa messagerie électronique. Gmail offre donc désormais 2 gigas de stockage, ce toujours gratuitement. La direction de Google a justifié cette manœuvre par un souhait de s'adapter aux besoins d'espace des internautes.
Plus officieusement, il s'agit sans doute pour le californien de prendre une longueur sur ses concurrents Yahoo et MSN, qui proposent déjà des messageries à deux gigas, mais pour 20 dollars par an. Et de continuer la débauche à son avantage des utilisateurs de messageries électroniques plus anciennes. Ce mouvement est d'ores et déjà amorcé, puisque selon Return Path, 57 % des utilisateurs qui ont quitté leur messagerie pour adopter Gmail avaient auparavant une boîte MSN Hotmail (gratuite, mais offrant seulement 250 MB).
27 % étaient inscrits sur Yahoo ! Mail et les 16 % restants avaient une messagerie Comcast, AOL ou MSN.com, la messagerie payante de Microsoft. En France, Nielsen//NetRatings a estimé qu'en février MSN comptait 5 millions d'utilisateurs, Yahoo 1,9 million et Gmail 250 000. Il reste donc beaucoup de chemin à faire pour Google, qui devrait inclure dans la version finale de Gmail des publicités contextuelles liées aux mails de ses utilisateurs. Reste à observer l'accueil que les internautes réserveront à cette intrusion dans leur courrier électronique...
A ce sujet, lire aussi :

Yahoo élargit la capacité de sa messagerie gratuite à un gigaoctet (24.03.2005)
(Atelier groupe BNP Paribas - 05/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas