Google élargit son service de contrôle à distance

Par 18 avril 2014
Chrome Remote Desktop

Une nouvelle application permet d'accéder à un ordinateur à distance via les smartphones sous Android. Les appareils sous iOS devront attendre.

L'application gratuite Chrome Remote Desktop est maintenant utilisable depuis n'importe quel smartphone sous Android. L’application, lancée le 16 avril par Google, permet d'accéder à distance aux données contenues dans son ordinateur et fonctionne sous les trois principaux systèmes d'exploitation : Mac, Windows et Linux. Depuis 2011 et jusqu'alors, avec l'application Chrome Remote Desktop, on ne pouvait accéder au contenu de son ordinateur à distance que depuis un autre ordinateur. L'extension du service de Google aux smartphones plaira aux geeks impatients de connaître les résultats de tests où qu'ils soient. Elle comblera également ceux qui ont atteint les limites des connexions SSH complexes pour les accès à distance, ou ceux qui veulent aisément pouvoir montrer leurs photos de vacances quand ils sont chez des amis.

La sécurité des données

Avant de pouvoir se connecter à distance à son ordinateur, il faut valider d'un mot de passe l'autorisation de contrôle. Ceci nécessite d'installer l'application "Bureau à distance Google Chrome". Si l'ordinateur distant est allumé, il suffit d'ouvrir un nouvel onglet dans le navigateur Chrome et  d'entrer un numéro d'identification. Depuis un appareil Android, il faut simplement lancer l'application et entrer le mot de passe correspondant au terminal sélectionné. Le code PIN devra être saisi à chaque connexion pour garantir la sécurité des données de part et d'autre. De fait, Google sait bien que  la question de la protection des données importe à ses utilisateurs. C'est pourquoi la firme américaine prend soin de rappeler que les connexions distantes  sont sécurisées par le cryptage SSL fourni dans les options de Chrome. Il est même précisé sur la page du Chrome Web Store que les données en transit ne sont pas enregistrées.

Une version iOS dans l'année

Si pour l'instant, l'application pour smartphone est limitée aux systèmes Android, Google prévoit d'étendre l'outil aux systèmes iOS, les systèmes d’exploitation mobiles d’Apple, dans le courant de l'année 2014, sans qu’aucune date précise ne soit cependant indiquée. Cette annonce vise à faire patienter les adeptes d'Apple. Or, ces derniers ont déjà accès au même service via les logiciels TeamViewer ou l'application Splashtop qui proposent un accès à distance depuis iPhone, iPad et Windows Phone. Par conséquent, si Google veut les concurrencer, il va devoir améliorer son application. D’ores et déjà, après deux jours de mise sur le marché, les premiers utilisateurs francophones de Chrome Remote Desktop sur Android critiquent le clavier Qwerty non interchangeable et réclament une mise à jour.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas