Google enrichit ses solutions de recherche pour l'entreprise

Par 20 avril 2006
Mots-clés : Smart city

Plein feux sur les entreprises! Google a annoncé le lancement de nouveaux outils permettant de rechercher des informations au sein de documents et applications professionnels. Avec...

Plein feux sur les entreprises! Google a annoncé le lancement de nouveaux outils permettant de rechercher des informations au sein de documents et applications professionnels. Avec "OneBox" et "Google Mini", Google repart à l'assaut du marché prometteur, mais concurrentiel (Fast, Anatomy…), de la recherche en entreprise.
 
Les services proposés par Google Search Appliance permettent d'indexer les documents et les données piochées dans les applications critiques des systèmes d'informations, et les rendre exploitables. Avec la simplicité reconnue par presque tous le internautes des interfaces Google.
 
Les documents partagés au sein d'une même entreprise, tels que les carnets de contacts, agendas, bons de commandes ou listes de clients, s'affichent comme les prévisions météo ou les cours de bourse...
 
Deux modèles sont disponibles, se différenciant principalement par leur capacité de traitement des documents:
Le Google Search Appliance pour les grandes entreprises, à partir de 30000 euros et jusqu'à 15 millions de documents.
Le leader mondial de la recherche sur Internet a aussi annoncé la sortie de la Google Mini, " plus rapide et plus petite", pour les PME, à partir de 50000 documents pour 2000 euros. Cet appareil contient un logiciel de recherche intégré qui "peut les aider à créer un intranet instantané en balayant les contenus de fichiers Windows partagés."
 

La Google Mini séduira-t-elle les PME?
 
Avec cette nouvelle version, Google entend définitivement prouver qu'il a sa place dans l'entreprise. Ce qui ne va pas de soi. La division entreprise de Google, initiée voilà quatre ans, cette activité peu médiatisée de la société californienne, représente encore à peine 2% du chiffre d'affaires total. Soit 75 millions de dollars en 2005.
 
Car la recherche de données hétérogènes sur des serveurs et des postes de travail diffère largement de l'indexation de sites Internet. Confronté à des géants de l'entreprise comme IBM, Oracle, ou des spécialistes comme le norvégien Fast, Google oscille entre 10 et 20% des nouveaux contrats.
 
Pour convaincre les entreprises, le Google Search Appliance prend désormais en compte les données d'applications professionnelles de Cisco, Cognos, Oracle ou Salesforce. Autant d'éditeurs avec lesquels Google a passé des partenariats. Au total, une trentaine de modules applicatifs sont aujourd'hui supportés par OneBox.
 
Une liste qui devrait s'allonger au fil du temps, chaque éditeur étant libre de proposer sa propre application pour Seach Enterprise via les API de Google. C'est la mise à disposition de ces API qui a assuré le succès de nombre d'outils dans le grand public, comme Google Earth, Google Desktop.
 
Selon une récente étude de Gartner, le marché total de la recherche en entreprise représentait l'année dernière 350 millions de dollars et devrait atteindre le demi milliard en 2009.
 
(Atelier groupe BNP Paribas -20/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas