Google ne pourra plus exploiter la marque Gmail en Allemagne

Par 05 juillet 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

La justice allemande a donné raison à l'entrepreneur Daniel Giersch. Google se voit contraint d'abandonner le nom de son service de messagerie électronique outre-Rhin...

La justice allemande a donné raison à l’entrepreneur Daniel Giersch. Google se voit contraint d’abandonner le nom de son service de messagerie électronique outre-Rhin.    
 
Trouver une nouvelle appellation pour son service de messagerie, c’est ce que Google va être amené à faire suite au procès qui a consacré le rejet de sa demande d’utiliser le nom Gmail. La justice allemande a effectivement tranché en la faveur de Daniel Giersch, jeune entrepreneur dépositaire de la marque G-mail il y a plus de six ans. Cette affaire a fait l’objet d’un procès fleuve initié dès 2004.
 
Daniel contre Googliath
 
D’après l’avocat de Monsieur Giersch, ce genre de contentieux abouti généralement à l’épuisement financier du plus « petit » des partis à l’avantage de la firme incriminée. Selon ses dires, il s’agirait « d’une victoire historique ». La perte des droits d’utilisation de l’appellation Gmail par Google signifie pour l’entrepreneur allemand la possibilité d’exploiter pleinement le nom commercial de son entreprise.
 
Un contentieux à l’échelle européenne
 
Google a pour sa part déclaré que la décision de justice n’empêcherait pas sa propre marque Gmail d’opérer sous ce nom dans la plupart des pays européens. L’Américain avait déjà dû modifier le nom commercial de son service de messagerie en Grande-Bretagne où un cabinet d’études financières avait déjà obtenu l’exclusivité de la marque. Google est toujours aux prises avec la justice en Suisse en Espagne et au Portugal pour le même type d’affaire.
 
      

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas