Google News irrite la presse belge et hollandaise

Par 30 janvier 2006
Mots-clés : Smart city

Jeudi dernier, le célèbre moteur de recherche a lancé deux nouvelles versions de son aggrégateur d'actualités, Google News : la belge et la hollandaise. Les éditeurs de journaux sont mécontents...

Jeudi dernier, le célèbre moteur de recherche a lancé deux nouvelles versions de son aggrégateur d'actualités, Google News : la belge et la hollandaise. Les éditeurs de journaux sont mécontents. D'abord, le géant de la recherche Internet ne les a pas prévenus. Ensuite, il ne paye pas les droits d'auteurs dont ils estiment que Google devrait s'acquitter.
 
Google News puise dans 500 médias francophones pour la version belge et dans 400 sources pour la version néerlandaise. Les éditeurs de journaux jugent qu'ils auraient dû être avertis de ce lancement pour négocier avec le moteur de recherche les modalités de l'utilisation de l'agrégateur.
 
 
Elle confirme que les contenus des sites de presse sont protégés par la législation européenne sur les droits d'auteur. "Un courrier va partir où nous demandons d'acquitter les droits d'auteur", déclare-t-elle, "s'ils ne se mettaient pas en ordre, nous les mettrions en demeure de cesser de publier ces contenus".
 

 
D'autre part, la version US de Google News, est enfin sortie de sa version bêta, après 1219 jours en test. Reste à savoir si le géant Internet va maintenant y insérer des publicités en affichant des Adwords...
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 30/01/06)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas