Google propose de fournir un accès Wi-Fi gratuit à tout San Francisco

Par 03 octobre 2005

Google propose de fournir gratuitement un accès sans fil à Internet aux 700 000 habitants de la municipalité de San Francisco. Si son offre est retenue, la société de Moutain View entrerait en...

Google propose de fournir gratuitement un accès sans fil à Internet aux 700 000 habitants de la municipalité de San Francisco. Si son offre est retenue, la société de Moutain View entrerait en concurrence directe avec les Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI) américains, qui ne voient pas cette intrusion d'un très bon œil.

Google a déposé vendredi son projet de réponse à l'appel d'offres lancé par la municipalité de San Francisco, qui souhaite mettre en place des services Wi-Fi gratuits ou peu chers auxquels pourrait accéder l'ensemble de la population. Entre les collines, les gratte-ciels et les vallées, le déploiement d'une solution sans fil couvrant l'intégralité de la ville est problématique. Dans son projet rendu vendredi, Google estime qu'il serait nécessaire d'installer une trentaine d'antennes relais par mile carré.

Principal atout de la proposition de Google : l'accès à Internet serait gratuit pour tous. La firme de Moutain View évoque des débits allant jusqu'à 300 kilobits par seconde, accessibles de chez soi ou de n'importe quel lieu public. Elle assure disposer des compétences nécessaires pour une opération d'envergure. Elle n'a pourtant jamais effectué de tests à si grande échelle, rappellent ses détracteurs.

Plusieurs FAI ont également déposé des projets de réponse à cet appel d'offres. Pour la plupart d'entre eux, l'idée d'un service totalement gratuit n'est pas viable financièrement sur le long terme. D'après Peter Ragone, le porte-parole de la mairie, la réponse devrait être rendue dans les semaines à venir. Il assure que la notoriété de Google n'entrera pas en ligne de compte et que les différents projets seront jugés sur leurs qualités intrinsèques.

Le Wi-Fi de Google pourrait être financé par la publicité en ligne. On évoque notamment la possibilité d'annonces ciblées grâce aux informations que le moteur de recherche ne manquerait pas de recueillir sur les internautes qui profiteraient de son service.

Les projets de services Wi-Fi municipaux rencontrent logiquement une forte opposition de la part des grands FAI américains. Même si Google a assuré que ses ambitions se limitaient à la baie de San Francisco, certains craignent que le moteur de recherche voie beaucoup plus loin...

(Atelier groupe BNP Paribas- 03/10/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas