Google reconnaît le danger de son Desktop Search 3.0

Par 21 février 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

La version 3.0 de Google Desktop Search, le logiciel de recherche locale du numéro un des moteurs de recherche, s'est vue vertement critiquée pour sa principale nouveauté : le transfert de...

La version 3.0 de Google Desktop Search, le logiciel de recherche locale du numéro un des moteurs de recherche, s'est vue vertement critiquée pour sa principale nouveauté : le transfert de données vers les serveurs de Google dans le but de permettre la recherche sur des postes éteints ou non connectés au réseau. Dernier en date : le cabinet Gartner, qui estime que cette fonctionnalité présente un "risque inacceptable".
 
Quasi unanimes, les experts en sécurité informatique ont prévenu du risque que présentait cette fonctionnalité et appelé à ne pas utiliser la version 3.0 du Google Desktop Search. Afin d'éclaircir la situation et de lever les doutes pesant sur son logiciel, Google a accepté de communiquer à ce sujet avec le site ZDNet UK.
 
Le Gartner insiste tout particulièrement sur le danger que présente le transfert des informations vers les serveurs de Google, un risque bien trop important pour qu'une entreprise ne puisse se le permettre. "Nous reconnaissons que c'est un gros problème pour les entreprises. Oui, il y a un risque, et nous comprenons que les professionnels se sentent concernés", a indiqué Andy Ku, responsable du marketing Europe chez Google.
 
Il précise cependant qu'il suffit de désactiver cette fonctionnalité (baptisée Search Accross Computers) pour que le risque disparaisse, et rappelle que dans la version Entreprise de Google Desktop Search, ce paramètre se régule pour tous les postes au niveau de l'administrateur du réseau.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 21/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas