Google Web Accelerator poserait de gros problèmes de confidentialité des données

Par 10 mai 2005
Mots-clés : Smart city

Dans la lettre de l'Atelier en date du lundi 9 mai, nous publiions un article sur la dernière application du moteur de recherche Google : le Web Accelerator, un outil qui s'agrège au navigateur...

Dans la lettre de l'Atelier en date du lundi 9 mai, nous publiions un article sur la dernière application du moteur de recherche Google : le Web Accelerator, un outil qui s'agrège au navigateur de l'internaute et utilise la puissance du réseau informatique de Google pour que les pages Internet s'affichent beaucoup plus rapidement. Il se télécharge et s'installe simplement, et est compatible avec les accès haut débit uniquement.
Nous expliquions également que le Google Web Accelerator (GWA) avait remporté un vif succès depuis sa mise à disposition en bêta test. A tel point que l'application avait atteint sa capacité maximale d'utilisateurs. Sur ce point, nous avons reçu les commentaires particulièrement intéressants de l'un de nos lecteurs, Alexis Gouraud, qui précise que si effectivement l'outil mobilise beaucoup de ressources, l'arrêt de sa disponibilité est plutôt dû à son impact destructeur sur certains sites.
" En ignorant les javascripts de confirmation, et en agissant tant sur les zones publiques que privées des sites Internet, voir d'applications en ligne, GWA peut-être amené à aller sur des URL qui confirment la suppression ou la modification de contenu (à condition que ces actions ne nécessitent pas de remplir des formulaires, auquel cas GWA ne visite pas ces liens).
"D'autre part, certains utilisateurs actuellement en Beta-test déclarent avoir visualisé des pages présentant les données personnelles de d'autres utilisateurs. Ce type de problème peut survenir si l'url demandée est déjà en cache, avec un même identifiant temporaire de session par exemple.
Enfin, il ne faut pas oublier que le principe même de GWA, qui repose sur l'utilisation d'un proxy, pose un très épineux problème éthique de confidentialité des données personnelles. Après nos recherches, nos mails, Google connaîtrait ainsi la totalité de notre navigation sur le web, référencée ou non."
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas