Gorillapark s’implante à Paris.

Par 30 novembre 2000

Accélérateur pan-européen de projets Internet, GorillaPark, fondé en octobre 1999 par Jérome H Mol, assiste les entrepreneurs high-tech dans leur développement afin de transformer rapidement leurs ...

Accélérateur pan-européen de projets Internet, GorillaPark, fondé en
octobre 1999 par Jérome H Mol, assiste les entrepreneurs high-tech dans
leur développement afin de transformer rapidement leurs projets en
entreprises multinationales.
Activement impliqué dans toute l’Europe dans la création et l’accélération
d’entreprises, dans des domaines englobant le commerce électronique
B2C/B2B, la téléphonie mobile, l’infrastructure et l’Internet, GorillaPark
a pour mission: «From IDEA to IPO», accélérer le développement de ces
entreprises du stade d’idée à l’introduction en bourse.
Les entreprises du groupe GorillaPark, soigneusement analysées et
sélectionnées parmi des centaines de candidatures sont à l’heure
actuelle: hot.orange.com, SwapiShop, Mobile Commerce, Quadrans, Pharmeon,
Distractions, WebPerform, Yellowtrack.com, Nerve Wireless, Exaide,
Moonshake Technologies et Vibrant Media. Plusieurs autres entreprises font
actuellement l’objet de négociations.
Implanté à Amsterdam, Londres, Munich et San Francisco, puis prochainement
à Stockholm, Gorillapark lance ses activités en France à Paris. Ce nouveau
centre sera dirigé par Jean-Emmanuel Rodocanachi, précédemment spécialisé
dans le capital risque aux Etats-Unis.
GorillaPark mettra à la disposition des jeunes pousses françaises une
infrastructure de pointe, des équipements haut de gamme, des capitaux
ainsi que des outils, des procédés et des services comparables à ceux des
sociétés cotées en Bourse. En outre, une équipe de professionnels
expérimentés apportera son soutien aux jeunes pousses dans toutes les
disciplines: technologie, finances, marketing, juridique, recrutement,
vente, recherche stratégique et capital risque.
Gorillapark a réalisé un premier tour de table en janvier 2000 de 13
millions de dollars, dirigé par Crescendo Ventures avec la participation
d’ABN AMRO Corporate Investments, Atlas Ventures, Deutche Bank, Goldman
Sachs et NeSBIC Europe. Un second tour de table de 40 millions de dollars
a été finalisé en septembre 2000 auprès de Cable & Wireless, Initiative
IP, ABN AMRO, Crescendo Ventures, Deutsche Bank, NeSBIC et Rabobank
Nederland.
Pour plus d’informations, visitez le site web http://www.gorillapark.com
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 30.11.2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas