Le gouvernement britannique choisit Linux

Par 09 avril 2003 2 commentaires
Mots-clés : Smart city

L’organisation responsable de la surveillance des paiements en ligne pour le gouvernement britannique a choisi Linux pour équiper son nouveau système d’investigation en ligne. L’Office of ...

L’organisation responsable de la surveillance des paiements en ligne pour le gouvernement britannique a choisi Linux pour équiper son nouveau système d’investigation en ligne. L’Office of Government Commerce (OGC, équivalent au ministère du commerce français) espère que ce système permettra aux internautes d’acheter plus rapidement, plus facilement et moins cher sur Internet. Appelé Purchase & Pay (Achat & Paiement), ce système a été mis en place par OGCbuying.solutions pour le seul Department of Work & Pensions (DWP, équivalent au ministère du travail et des affaires sociales français). Il permettra prochainement aux britanniques de régler leurs factures en ligne. L’installation de ce système s’inscrit dans la stratégie globale de l’OGC qui cherche à promouvoir l’interopérabilité de l’ensemble de ces installations informatiques. Si cette première évolution s’avère concluante, le projet pourrait être étendu à l’ensemble des départements et agences du service public. (Atelier groupe BNP Paribas – 09/04/03)

Haut de page

2 Commentaires

cette information est comme toujours sur votre blog intéressante, faut-il en conclure que l'on va vers un partage du monde entre des marques et systèmes d'acceptation d'origine américaines ou européennes d'une part et d'autre part leurs équivalents panasiatiques ?

Soumis par vacher denis (non vérifié) - le 11 septembre 2007 à 16h07

Difficile de conclure sur la question des paiements à distance tant les choses sont en train de se jouer actuellement. A côté des banques et des intitutions financières apparaissent de nouveaux concurrents souvent issus de l'Internet, voire du mobile.
Ce qu'il est intéressant de constater, notamment en ayant en tête les (longues) discussions autour du SEPA, est que les systèmes de paiement qui utilisent l'Internet comme infrastructure peuvent être d'une incroyable efficacité dès lors qu'il s'agit d'apporter un service simple et indépendant des particularités bancaires de chaque pays.
PayPal, d'origine américaine est aussi très utilisé en Europe mais aussi en Asie. Plus récemment, LendingClub propose des services de crédit P2P se basant sur les réseaux sociaux en ligne (principalement Facebook aujourd'hui). Hors, les réseaux sociaux sont par ailleurs très appréciés en Asie (QQ, CyWorld, Mixi, etc).
Donc l'avenir est sans doute davantage à une interdépendance croissante des trois mondes dont vous parlez, plus qu'` une évolution dans des directions différentes.
P. Nordey

Soumis par admin - le 11 septembre 2007 à 20h58

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas