Le gouvernement japonais évoque la possibilité de vendre de nouvelles

Par 12 août 1998

actions NTT. Küchi Myazawa, le ministre japonais des Finances vient d’annoncer que le gouvernement nippon allait “étudier” la possibilité de vendre un nouveau bloc d’actions de NTT “Il y a des disc...

actions NTT.
Küchi Myazawa, le ministre japonais des Finances vient d’annoncer que le
gouvernement nippon allait “étudier” la possibilité de vendre un nouveau
bloc d’actions de NTT “Il y a des discussions au sein du gouvernement sur
une vente d’actions NTT au début de l’année prochaine. Il va nous falloir
suivre l’évolution du marché et demander aux experts combien d’actions il
nous sera possible de vendre”.
Selon le quotidien “Yomiuri Shimbun”, Tokyo va vendre, d’ici à mars
1999, jusqu’à 1 million d’actions (6,3 % du capital) de NTT. Après une
privatisation partielle réalisée en trois fois sur la période 1986-1988,
l’Etat japonais détient encore 65,4 % du capital de l’opérateur. Dès le
départ, Tokyo avait prévu de ne conserver qu’un tiers du capital, mais
toute cession ultérieure n’a pu être réalisée du fait de la déprime de la
Bourse.
La vente d’un million de titres, aux cours actuels, pourrait rapporter à
l’Etat 1.200 milliards de yens (plus de 50 milliards de F).
(Les Echos l’Agefi 12/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas