Grâce au bogue de l'an 2000, certains détenus norvégiens pourraient être libérés.

Par 22 juin 1999
Mots-clés : Europe

En effet, selon la radio norvégienne NRK, les autorités carcérales de la région de Vestfold craignent des coupures de courant si les ordinateurs des compagnies d'électricité devaient tomber en pann...

En effet, selon la radio norvégienne NRK, les autorités carcérales de la
région de Vestfold craignent des coupures de courant si les ordinateurs
des compagnies d'électricité devaient tomber en panne avec le passage à
l'an 2000.
En effet, en raison du bogue, les compagnies fournissant le comté de
Vestfold ne peuvent garantir l'approvisionnement en électricité le 1er
janvier. Directeur adjoint des prisons du district, Terje Weber a déclaré
"dans les prisons ouvertes, les détenus seront probablement relâchés et
ceux qui sont incarcérés dans des installations de haute sécurité
devraient être transférés dans d'autres points du pays".
On ignore encore combien de détenus peuvent être concernés et si d'autres
prisons du pays peuvent être affectées par le bogue de l'an 2000.
(Information AP du 17/06/1999 parue dans Yahoo ! France)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas