Grâce à la croissance de ses activités d'infogérance et à une ou

Par 13 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

plusieurs acquisitions, Computer Sciencs veut renforcer sa présence en Europe, particulièrement en France. Cette société de services informatiques américaine a vu son chiffre d'affaires en Europe pa...

plusieurs acquisitions, Computer Sciencs veut renforcer sa présence en
Europe, particulièrement en France. Cette société de services
informatiques américaine a vu son chiffre d'affaires en Europe passer en
trois ans de 8 à 27 %. Pour l'exercice qui s'achèvera fin mars 1998, la
troisième SSII mondiale (derrière EDS et IBM Global Services) espère une
croissance interne de 18 % pour sa filiale française et une progression
beaucoup plus importante en cas de réalisation des projets d'acquisition
"nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 500 millions de F l'an
dernier et nous voulons parvenir au milliard au plus tôt". CSC France
réalise actuellement
50 % de son chiffre d'affaires dans le domaine du conseil, 33 % dans
l'intégration de systèmes et
17 % dans l'infogérance "cette dernière activité devrait à terme peser 50
% de notre chiffre d'affaires". Des contrats ont déjà été conclu avec
d'importantes sociétés comme Renault, le Groupe Danone ou Dassault
Electronique. Au niveau mondial, Computer Sciences a réalisé un chiffre
d'affaires de 5,6 milliards de dollars et un résultat net de 193 millions
au cours de l'exercice 1996-1997. Les activités de conseil, toujours au
niveau mondial, réprésentaient 41 %, l'intégration de systèmes 22 % et
l'infogérance 37 %. Des contrats d'externalisation avec DuPont, la société
d'assurance-via CNA et JP Morgan, pour un montant total de plus de 6
milliards de dollars, ont été signés dans ce dernier domaine au cours du
dernier exercice. 6 opérations de croissance externe qualifiées
"d'acquisitions clefs" ont été réalisées en 1996.
(Les Echos - 13/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas