Grâce à Internet, les Relais et Châteaux travaillent en réseau. Même si

Par 04 novembre 1997
Mots-clés : Digital Working, Europe

les Relais et Châteaux disposent d'un site Web classique permettant aux clients de découvrir la chambre qu'ils occuperont, l'utilisation d'Internet est surtout intéressante pour les hôteliers membre...

les Relais et Châteaux disposent d'un site Web classique permettant aux
clients de découvrir la chambre qu'ils occuperont, l'utilisation
d'Internet est surtout intéressante pour les hôteliers membres, adhérents
aux Relais et Châteaux "ils ont, moyennant le versement de leur
cotisation, accès à divers services de promotion et de marketing Relais et
Châteaux. Mais notre enjeu majeur est de tous les relier entre eux, grâce
à un réseau sécurisé, qui leur permettra de développer considérablement
leur chiffre d'affaires, tout en fidélisant la clientèle". Les hôteliers
disposent ainsi d'une centrale de réservation ne fonctionnant qu'en France
pour l'heure. Afin d'améliorer son taux de remplissage, chaque hôtelier
membre met à la disposition du réseau un certain nombre de chambres.
Abonné au service Internet, il accède directement à la centrale de
réservation grâce à un code et peut ajuster son offre à tout moment.
L'ensemble du fichier clients (130 000 noms) devient potentiellement
accessible, ainsi que les 450 000 agences de voyages à travers le monde,
reliées elles aussi au réseau. Dans l'ensemble des établissements
affiliés, cette centrale a déjà fait augmenter les réservations de 300 %.
Il est donc fortement conseillé aux adhérents qui ne sont pour l'instant
que 60 sur 400 à s'être abonnés à Internet de le faire rapidement. "Mais
il deviendra obligatoire à partir de 1999". Michel Bouquier, délégué
régional de l'association, envisage par ailleurs d'utiliser le réseau
intelligemment en créant également une bourse aux emplois et une centrale
d'achats avec fournisseurs dûment répertoriés.
(Les Echos - 04/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas