En Grande-Bretagne, l'Oftel va enquêter sur les pratiques tarifaires des

Par 06 mars 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

opérateurs de téléphonie mobile. Selon une enquête démontrant que leurs tarifs sont les plus élevés du monde, Don Cruickshank, le patron de l'Oftel, a demandé hier aux opérateurs des télécoms brit...

opérateurs de téléphonie mobile.
Selon une enquête démontrant que leurs tarifs sont les plus élevés du
monde, Don Cruickshank, le patron de l'Oftel, a demandé hier aux
opérateurs des télécoms britanniques de revoir leurs tarifs à la baisse.
Il ressort en effet de cette étude que le coût mensuel moyen d'un
téléphone mobile serait en Grande-Bretagne de 27,10 livres (270 F
environ), contre 10,84 livres en Allemagne. A sa demande, la Monopolies
and Mergers Commission (MMC) va lancer une nouvelle enquête sur les
pratiques tarifaires des opérateurs de mobiles. Bien qu'à la suite d'un
premier appel à la baisse il y a un an, une baisse des tarifs ait été
constatée, celle-ci est jugée insuffisante. BT comme Vodafone ont défendu
hier leurs tarifs en expliquant qu'ils reflétaient la situation du marché.
Aujourd'hui, on compte 7,3 millions d'utilisateurs de mobiles au
Royaume-Uni.
(Les Echos - 06/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas