La Green IT en entreprise passe d'abord par un changement des habitudes

Par 26 mars 2009 1 commentaire

Le rapport 2009 PC Energy rappelle qu'un grand nombre d'employés n'éteignent pas leurs PC la nuit, souvent par oubli ou par manque de temps. Des habitudes peu vertueuses qui coûtent cher aux entreprises.

Les solutions informatiques et techniques qui permettent de réduire la consommation en énergie sont en constante augmentation (cloud computing, réseaux électriques intelligents...). Reste un autre moyen de moins consommer : le comportement des individus. Or celui-ci est encore loin d'être vertueux. Selon le rapport 2009 PC Energy, près d'un tiers de l'ensemble des ordinateurs dans les entreprises allemandes ne sont pas éteints la nuit. Les résultats sont à peu près identiques au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, les deux autres pays d'investigation du rapport. Principales raisons données par les collaborateurs interrogés : un trop long temps d'attente avant l'extinction complète, l'oubli, le lancement de mises à jour, la politique d'entreprise ou la nécessité d'accéder à distance à son ordinateur. Le problème, c'est que ces pratiques coûtent cher à l'entreprise.
Des ordinateurs qui coûtent cher aux entreprises
Sur un an, une entreprise qui compte dix mille PC en veille la nuit perd 285 000 euros en Allemagne, et 180 000 au Royaume-Uni. Selon le rapport, l'addition globale s'élève à près d'1 milliard d'euros par an en Allemagne. En énergie, cela revient à émettre environ 2,6 millions de tonnes métriques de dioxydes de carbone. Un constat d'autant plus étonnant que l'étude constate que les employés qui n'éteignent pas leur poste de travail sont souvent plus consciencieux chez eux : près des trois quarts des personnes interrogées dans les trois pays font attention à éteindre leur ordinateur personnel. D'où l'importance pour les employeurs de mettre en place de bonnes pratiques de consommation dans leurs entreprises afin de réduire les factures.
Montrer son engagement environnemental
D'autant que pour environ les trois cinquièmes des employés interrogés, leurs compagnies devraient être plus active sur le plan environnemental. Et qu'ils sont à peine 3 % à indiquer éteindre leur ordinateur sur la demande de leurs supérieurs. "Les employeurs ont aujourd'hui la possibilité de montrer leur engagement environnemental par des mesures simples et peu coûteuses comme la mise en place dans la culture de l'entreprise de l'habitude d'éteindre son poste de travail", commente Sumir Karayi, PDG de la société de services 1E, l'une des commanditaires de l'étude. L'étude a été commandée par 1E, une société de services estampillée Microsoft et par l'Alliance to Save Energy, un consortium d'entreprises, d'agences gouvernementales et d'associations pour l'environnement.

Haut de page

1 Commentaire

Une récente étude (octobre 2009) menée en Europe montre que la prise de conscience est bien là, mais que les entreprises ne passent pas à l'acte, essentiellement par manque d'information.

L'étude : http://bit.ly/4GhjbB

Soumis par Green IT (non vérifié) - le 15 octobre 2009 à 09h53

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas