Le grid mesure le changement climatique

Par 17 septembre 2007

Des universités américaines mettent sur pied une grille de calcul permettant d'analyser l'évolution des glaces polaires en quasi temps réel. Le projet devrait fédérer de nombreuses communautés de chercheurs aux Etats-Unis...

Des universités américaines mettent sur pied une grille de calcul permettant d'analyser l'évolution des glaces polaires en quasi temps réel. Le projet devrait fédérer de nombreuses communautés de chercheurs aux Etats-Unis.
           
Une infrastructure informatique permettant de mieux comprendre l'évolution des glaces polaires est sur le point de voir le jour. Prenant la forme d'une gigantesque grille informatique - infrastructures virtuelles composées de nombreux systèmes délocalisés - déployée du cercle polaire arctique à l'Antarctique, elle fournira de puissantes capacités de calcul aux communautés de chercheurs intéressées. Cette "Grille Polaire", comme l'ont baptisée les instigateurs du projet, reliera des ensembles de systèmes déployés dans les régions polaires ainsi que les ordinateurs portables des scientifiques présents sur place à de puissants centres d'analyses situés aux Etats-Unis. Elle permettra notamment de réunir à très grande échelle l'ensemble des données collectées sur le terrain.  
 
Un puissant réseau informatique
 
Les sites américains retenus pour traiter l'ensemble de ces précieuses données ne sont autres que les centres de la Indiana University (IU) et la Elizabeth City State University qui fourniront respectivement dix-sept et cinq Teraflops de capacités de calcul. Les données ainsi traitées seront accessibles à différents groupes de recherche et autres étudiants chercheurs via un portail web dédié. Dans le cadre de ce projet, l'IU a notamment bénéficié d'un financement de près de 2 millions de dollars provenant du National Science Foundation, agence d'Etat américaine pour la recherche scientifique.  
 
Analyser en temps réel
 
"Le projet de Grille Polaire va littéralement transformer la recherche américaine autour de l'évolution des glaces polaires", a déclaré Geoffrey C. Fox, professeur d'informatique à l'IU. Et d'ajouter, "il permettra aux scientifiques de mieux comprendre l'impact potentiel de l'augmentation du niveau des mers et son lien avec les changements climatiques, un problème de la plus haute importance". Au final, ce dispositif fournira un outil permettant l'analyse quasiment en temps réel de l'évolution des indicateurs de l'état de santé de la planète que sont les pôles. La mise en place de la Grille Polaire devrait débuter à la fin de cet automne.  
Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas