Le groupe The Phone House rachète 22 points de vente en France de Visea.

Par 19 octobre 1997
Mots-clés : Digital Working, Europe

L'accord signé entre The Phone House et Visea porte également sur le reclassement de 61 commerciaux. Ayant souffert de l'effondrement des prix du matériel neuf, Visea, spécialisé dans la location du...

L'accord signé entre The Phone House et Visea porte également sur le
reclassement de 61 commerciaux. Ayant souffert de l'effondrement des prix
du matériel neuf, Visea, spécialisé dans la location du matériel
audiovisuel, doit aujourd'hui recentrer son activité sur la location aux
collectivités. Pour lui permettre de se retirer progressivement de son
marché grand public, la reprise de ses points de vente (moitié Paris,
moitié province) et l'intégration du personnel s'effectueront par paliers
successifs à partir du 1er décembre 1997. Le patron de la filiale
française du groupe britannique The Carphone Warehouse se félicite "cette
opportunité marque une étape décisive dans notre expansion dans
l'Hexagone. Et ce, moins d'un an après notre arrivée". Avec la reprise du
réseau Visea, le groupe détiendra 32 points de vente d'ici à la fin de
l'année, alors qu'il en prévoyait 15 et 50 à fin 1998. Ayant depuis son
arrivée sur le marché français en décembre 1996 recruté 50 personnes, The
Phone House envisage d'en engager 150 de plus d'ici à 1998.
(Les Echos - La Tribune - 20/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas