Les groupes japonais dominent plus que jamais le marché de

Par 27 août 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

l'électronique de loisir. Grâce à l'énorme succès rencontré par leurs produits respectifs, le Tamagotchi, le petit animal virtuel de Bandai, et la console de jeux Playstation de Sony, ces deux géant...

l'électronique de loisir. Grâce à l'énorme succès rencontré par leurs
produits respectifs, le Tamagotchi, le petit animal virtuel de Bandai, et
la console de jeux Playstation de Sony, ces deux géants japonais dominent
aujourd'hui le marché. Lancée en 1994, les ventes mondiales de la
Playstation ont dépassé aujourd'hui les 20 millions d'unités. Mise sur le
marché français quelques mois plus tard, la machine rencontre un succès
immédiat "près de 1 million de Playstation auront été vendues au total sur
l'Hexagone depuis deux ans". Lancé par Bandai, le Tamagotchi rencontre en
France le même succès. Selon Toys'R'Us "plus de 1 million d'exemplaires
seront vendus à la fin de l'année depuis son lancement en mai dernier".
Bien sûr, ce chiffre parait modeste par rapport aux 10 millions vendus sur
le seul territoire japonais depuis son lancement en novembre 1996. Face à
ce succès planétaire, Sony riposte et lancera début 1998 son "Pet in TV",
sorte de Tamagotchi en trois dimensions, à utiliser sur la Playstation.
Comme l'annonce Sony "c'est le même principe, mais beaucoup plus élaboré
puisque votre petit animal à la faculté de se déplacer, d'apprendre, de
mémoriser, mais aussi de s'exprimer". Jusque là destiné à une clientèle
jeune et masculine, le marché des jeux électronique, selon Sony, peut
aussi séduire le public féminin "Le Tamagotchi est acheté à plus de 80 %
par les femmes qui, curieuses, se dirigent ensuite vers l'ensemble des
jeux multimédias".
(Les Echos - 27/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas