GTS fait de l'Europe sa terre de conquête.

Par 15 avril 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Global Telesystem (GTS) entend tout faire pour devenir "le premier opérateur multiservices indépendant en Europe". Au cours des trois dernières années, GTS a investi dans la construction d'un ré...

Global Telesystem (GTS) entend tout faire pour devenir "le premier
opérateur multiservices indépendant en Europe".
Au cours des trois dernières années, GTS a investi dans la construction
d'un réseau paneuropéen de télécommunications, bâti en partie le long des
voies de chemin de fer. Baptisé Hermès, ce réseau fait déjà plus de 12 000
km et devrait atteindre progressivement 20 000 km.
Pour compléter et diversifier ses sources de revenus, GTS multiplie aussi
les opérations de croissance externe en rachetant des fournisseurs de
service Internet et des opérateurs (Ebone, NetSource, Esprit Telecom,
Omnicom). Ainsi, le groupe commercialise directement des services de
télécommunications (voix, données, Internet) auprès des PME-PMI
européennes (35 000 clients avant l'acquisition d'Omnicom).
GTS a également investi dans un réseau transatlantique (en partenariat
avec Flag), et dans la construction de boucles locales (une à Paris dès
cet été, douze en Europe de l'Ouest d'ici à 2001).
En 1999, GTS devrait réaliser un chiffre d'affaires de près d'1 milliard
de dollars, mais ne dégagera pas de résultat avant plusieurs années.
(Les Echos - 15/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas