La guerre des prix fait rage en Belgique.

Par 10 octobre 1999
Mots-clés : Digital Working

Pour attirer le plus grand nombre possible d'abonnés, les trois opérateurs de téléphonie mobile belges : Proximus (filiale de l'opérateur historique Belgacom), Mobistar (filiale de France Télécom)...

Pour attirer le plus grand nombre possible d'abonnés, les trois opérateurs
de téléphonie mobile belges : Proximus (filiale de l'opérateur historique
Belgacom), Mobistar (filiale de France Télécom) et Orange (filiale de KPN
et Orange) se livrent une bataille sans merci.
Dernier arrivé sur le marché, Orange vient de lancer une offensive en
proposant à ses abonnés la tarification à la seconde.
Proximus appliquera la même politique de facturation en novembre après la
première minute de communication et en proposant en plus la consultation
gratuite de la messagerie vocale.
Mobistar, pour sa part, proposera ces deux mesures à compter du 15
novembre.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas