La guerre des tarifs téléphoniques en Allemagne pourrait obliger

Par 04 novembre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Deutsche Telekom à réduire ses effectifs plus rapidement que prévu. Dans un entretien au Financial Times, Ron Sommer, le président de Deutsche Telekom a averti que la guerre des tarifs téléphonique...

Deutsche Telekom à réduire ses effectifs plus rapidement que prévu.
Dans un entretien au Financial Times, Ron Sommer, le président de Deutsche
Telekom a averti que la guerre des tarifs téléphoniques en Allemagne
pourrait obliger son groupe à réduire plus vite que prévu ses effectifs.
Sans préciser combien Deutsche Telekom a perdu de parts de marché depuis
janvier, Ron Sommer a accusé le gendarme allemand de la concurrence de
permettre aux nouveaux opérateurs de prendre des parts de marché “d’une
façon dangereuse”.
Face à la guerre commerciale livrée par ses concurrents, Ron Sommer a
annoncé que Deutsche Telekom pourrait procéder à des baisses de tarifs
“drastiques et agressives”, pouvant atteindre 60 %, mais “cela va
mettre encore plus sous pression notre base de coûts”.
En novembre 1996, lors de son entrée en Bourse, Deutsche Telekom avait
annoncé la suppression d’ici l’an 2000 de 37 000 emplois.
(Le Monde le Figaro La Tribune - 04/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas