Guillemot prévoit d’entrer en Bourse le 27 novembre.

Par 25 septembre 1998

Guillemot Corporation, spécialiste des périphériques informatiques va s’introduire sur le nouveau marché via une augmentation de capital de 10 %. Claude Guillemot, son PDG, explique “de cette entré...

Guillemot Corporation, spécialiste des périphériques informatiques va
s’introduire sur le nouveau marché via une augmentation de capital de 10
%. Claude Guillemot, son PDG, explique “de cette entrée à la Bourse de
Paris, prévue le 27 novembre prochain, nous espérons lever 50 millions de
F pour financer la recherche-développement nécessaire à notre
croissance”.
Ayant réalisé un chiffre d’affaires de 470 millions de F au cours de son
exercice clos le 31 août, Guillemot espère atteindre le milliard de F en
2000.
Implanté à Carentoir dans le Morbihan, la société veut accélérer le
développement de ses gammes avec de nouvelles générations de cartes-son,
d’accélération en 3D ou graphiques. Vingt ingénieurs vont être recrutés
pour doubler l’effectif actuel du laboratoire de R&D.
Réalisant 67 % de ses activités en France, le marché français des jeux et
accessoires informatiques restant très porteur, surtout depuis le boom des
PC vendus à moins de
4 000 F qui “auront nécessairement besoin d’équipements périphériques
pour améliorer leurs performances”, le groupe veut aussi s’impliquer à
l’étranger. Deux nouvelles implantations en Espagne et aux Pays-Bas se
sont ainsi ajoutées aux huit filiales commerciales installées dans les
principaux pays européens et aux Etats-Unis.
Des sous-traitants asiatiques assurent la fabrication des accessoires et
autres équipements de multimédia proposés par le groupe.
En revanche, Guillemot assure le conditionnement et la logistique des 10
000 à 30 000 pièces expédiées chaque jour à partir de ses deux centres de
déstockage situés à Carentoir et en Allemagne. Une troisième implantation
est envisagée au Canada.

Constituée en partie de produits propres vendus sous des marques comme
Maxi Sound ou Maxi Grammer, l’offre Guillemot est complétée d’ensemble de
négoce, comme par exemple avec les logiciels de jeux d’Ubisoft.
(Les Echos - 25/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas