Avec Gyazapo, le mobile inclut les cartes de fidélité

Par 13 octobre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

NTT a mis au point un système intégrant les programmes de fidélisation de plus de cent détaillants dans un seul téléphone portable. Une application pratique et écologique, qui fonctionne grâce à une puce NFC.

Nos porte-feuilles sont souvent remplis d'innombrables cartes de fidélité en tout genre. On les oublie ou perd souvent. Et quand ce n'est pas le cas, elles nous encombrent. Le principal opérateur de téléphonie japonais, NTT, a donc développé un système permettant de dématérialiser lesdites cartes en les intégrant à un téléphone portable. Une solution qui s'inscrit dans le prolongement des nombreuses utilisations du mobile comme porte-monnaie électronique au pays du soleil levant. Intitulé "Gyazapo", le dispositif a été rendu possible grâce à un partenariat que NTT a noué avec une centaine d'enseignes japonaises. Le service fonctionne à l'aide d'une puce NFC intégrée au circuit des téléphones portables. Pour y avoir accès, les utilisateurs doivent simplement télécharger une application mobile intitulée "Key-Shuttle".
Communication en champ proche
Celle-ci leur permet ensuite de s'enregistrer sur des bornes dans les boutiques participant à l'opération. Les points de fidélité et les coupons de réduction dont ils bénéficient déjà sont alors téléchargés sur le téléphone portable. Une seule et même plate-forme réunit toutes ces données, ainsi que les photographies d'identité et les informations permettant aux caissiers d'identifier les membres des programmes de fidélité de leurs sociétés. De la même façon, les remises et les bons sont enregistrés sur les terminaux au fur et à mesure que leurs utilisateurs les accumulent. "Gyazapo" inclut diverses fonctions destinées à sécuriser l'accès à ces informations. Il possède notamment un système de détection des accès non autorisés.
Accès sécurisé

Les détaillants qui souhaitent partager les informations dont ils disposent sur leurs clients avec d'autres entreprises doivent par ailleurs en demander l'autorisation à l'utilisateur du service. NTT insiste sur le fait qu'une telle application est beaucoup plus difficile à falsifier que ne le sont les cartes de membres traditionnelles. Elle permet enfin de réduire la consommation de papier et de plastique. Une phase de pilotage du dispositif devrait avoir lieu entre février et juin 2009. Rappelons que NTT n'en est pas à sa première tentative pour faire des téléphones portables des interfaces multifonctions. Sa filiale DoCoMo a récemment dévoilé un mobile intégrant une clé de voiture intelligente permettant d'ouvrir les portières d'une voiture Nissan et de la faire démarrer.

Haut de page

1 Commentaire

Vivement que ça arrive chez nous en France !
Malheureusement, vu le nombre de téléphones portables compatibles NFC/RFID, on peut encore patienter... quelques temps... :'-(

Soumis par Nom (obligatoire) (non vérifié) - le 14 octobre 2008 à 10h05

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas