Gympact remotive les sportifs en pariant sur leur capacité à tenir leurs engagements

Par 13 mars 2013
sport

Pour donner envie aux individus de tenir leurs objectifs sportifs, rien ne vaut une rétribution financière. Mais le contraire est également vrai.

S'il est évident que pratiquer une activité sportive est bénéfique pour la santé, cela ne constitue pas pour tout le monde une source de motivation suffisante pour se dépenser et atteindre les objectifs fixés. C'est justement pour tenter d'inverser cette tendance que Yifan Zhang et Geoff Oberhofer, deux étudiants d'Harvard, ont mis au point une application nommé Gympact. Celle-ci propose en effet de récompenser financièrement les individus se rendant dans leur salle de sport. Déjà présente dans 80 pays, dont plusieurs européens, cette application n'est toutefois pas la première à proposer de gagner quelque chose en échange d'efforts physique. Son atout majeur réside donc dans le fait que cette récompense est sujette à pari et que si celui-ci n'est pas respecté, les individus doivent également payer pour leur paresse.

Comment ça marche ?

Ainsi, une fois l'application mobile téléchargée, l'utilisateur choisit lui-même le nombre de jours par semaine où il veut effectuer des exercices physiques, ainsi que la somme qu'il est prêt à allouer à ceux-ci. Pour s'inscrire, les participants doivent s'engager à effectuer au minimum 30 minutes d'exercices par semaine. Ensuite, lorsque l'utilisateur se rend effectivement en salle de sport, celui-ci se géolocalise alors à l'aide du GPS de son téléphone mobile pour prouver sa venue sur les lieux. S'il respecte ses objectifs il récolte l'argent misé sur la plate-forme. Par contre, en cas de manquement, il accepte de payer une pénalité de 5 dollars à la plate-forme. Ces sommes récoltés auprès des « mauvais » sportifs servent ainsi à rétribuer ceux qui respectent leurs engagements.

Un succès inattendu

C'est à la fin de chaque semaine que Gympact fait alors les comptes et paye ses bons élèves grâce à un versement direct sur le compte bancaire. En tout cas, cette application semble avoir trouver ses adeptes, deux semaines ont été nécessaires pour que 20 000 personnes la rejoignent. Par ailleurs, Yfan Zhang précise que le principe fonctionne plutôt bien puisque « les utilisateurs effectuent environ 92% des jours qu'ils se sont engagés à faire. » Pour elle, «ce qui motive les utilisateurs n'est pas tant de gagner de l'argent (environ 0,50 dollars par séance), c'est surtout la volonté de ne pas en perdre ». L'équipe GymPact envisage, par la suite, d'étendre l'application à d'autres plate-formes, et a pour espoir d'ajouter des sponsors pour offrir toujours plus de motivation aux utilisateurs chevronnés.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas