Hausse du bénéfice trimestriel de Sage

Par 02 décembre 2003

Le groupe informatique britannique Sage a de quoi se montrer optimiste. Après un exercice fiscal 2002 / 2003 marqué par la croissance de 12 % de son bénéfice imposable, les responsables de Sage se...

Le groupe informatique britannique Sage a de quoi se montrer optimiste. Après un exercice fiscal 2002 / 2003 marqué par la croissance de 12 % de son bénéfice imposable, les responsables de Sage se sont dit en phase avec les prévisions des analystes concernant le prochain exercice 2004.
Sur l’année fiscale close fin septembre, Sage a dégagé un bénéfice de 151 millions de livres (215,7 M d'euros), contre 135,2 millions au cours de l’exercice précédent (194,48 millions d’euros). Sur l’exercice 2002 / 2003, le chiffre d'affaires a progressé de 4% à 560,3 millions de livres, avec certaines disparités selon les branches du groupe. Globalement, le groupe a surtout bénéficié d’une hausse de son chiffre d'affaires dans les services (+6%), nettement supérieure à celle des ventes de logiciels (+1%).
L’entreprise recense également certaines disparités selon les zones géographiques : le bénéfice d'exploitation a augmenté de 12,2% à 64,6 millions de livres en Grande-Bretagne, a reculé de 5,1% à 29,6 millions de livres en Europe continentale et a augmenté de 17,1% à 61,7 millions de livres aux Etats-Unis.

Spécialisé dans les logiciels de gestion pour les petites et moyennes entreprises, Sage, qui est la seule entreprise informatique appartenant au Footsie 100 (indice regroupant les 100 principales capitalisations de la bourse de Londres) a mieux résisté à la crise ces dernières années que ses concurrents. Ceci grâce, notamment, à une base de clientèle importante : Sage comptait fin septembre 3,6 millions de clients, soit une hausse de 633.000 par rapport à l’année précédente.

Michael Jackson, directeur général de Sage, a déclaré que « le conseil d’administration abord(ait) 2004 avec confiance ». Selon les estimations des analystes, le groupe réaliserait en 2004 une hausse de près de 14 % de son bénéfice imposable, à 172 millions d’euros.

( Atelier groupe BNP Paribas – 02/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas