High tech: les créations d’emplois atteignent presque un niveau record à New York

Par 14 mai 2014
NY

Au cours des quatre dernières années, l'industrie High Tech de New York a connu une croissance significative entraînant dans son élan d’autres secteurs. L’emploi en sort également gagnant.

Le dernier rapport du New York State Comptroller Thomas DiNapoli fait état d’une augmentation de 33% du nombre d'emplois dans cette industrie entre 2007 et 2013 à New York, soit quatre fois plus que la hausse enregistrée tous secteurs confondus. Ce sont ainsi plus de 100 000 emplois à New York créés au cours du troisième trimestre de 2013. Ce chiffre se rapproche du record atteint juste avant le crash de la bulle internet en 2000. Outre les profils d’ingénieurs recherchés, les besoins du secteur visent différents niveaux de formation. La bonne santé des nouvelles technologies s’étend à d’autres secteurs créant des synergies. Ainsi, l'emploi dans le secteur de la publicité et des relations presse a connu une croissance de 25% au cours de ces quatre dernières années. De plus, l'industrie propose des rémunérations alléchantes avec un salaire annuel moyen de 120 000 dollars, en hausse de 13% entre 2009 et 2012 contre 9% pour les autres secteurs.

L’attrait des fonds d’investissement

Les raisons de ce succès ? New York semble profiter de sa réputation de ville cosmopolite à la croisée des cultures et des connaissances. Outre les opportunités offertes par un capital humain riche, les institutions académiques de renom telles que les universités de Columbia ou NYU et l'importance des industries créatives participent à cet attrait pour la ville. Enfin, New York loge Wall Street et un large réseau de fonds d'investissement Venture Capital ce qui représente un enjeu décisif pour les startups. Ainsi, d'après le rapport Money Tree, en 2013, les sociétés de capital-risque ont investi 1,3 milliard de dollars dans 222 entreprises High Tech de la région de New York. Depuis la fin de la seconde bulle internet en 2012, l'investissement en capital-risque new yorkais a connu la même croissance que celui de la Silicon Valley.

Impact positif sur la ville

L'augmentation du nombre d'entreprises High Tech a entraîné des besoins spécifiques propres au secteur. Ainsi, des infrastructures telles que clusters, espaces de co-working, incubateurs et accélérateurs ont vu le jour. De surcroît, les industries créatives telles que les médias, le design, et le divertissement ont toutes bénéficié des dernières avancées technologiques. Enfin, cette scène High Tech a également impacté les quartiers de la ville. Alors que “Silicon Alley” s'étendait dans le quartier Midtown Sud (Chelsea, Flatiron, SoHo et Union Square), les entreprises de haute technologie ont commencé à s'étendre un peu plus autour de la ville.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas