Hong-Kong rend ses livres traçables et numériques

Par 10 octobre 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

Les ouvrages sont en train d'être estampillés d'un tag RFID qui permettra d'automatiser l'enregistrement pour le prêt et de réduire le nombre de livres perdus. Quant aux livres rares, ils seront numérisés.

La bibliothèque universitaire HKU annonce mettre la dernière main à son projet d'intégration de tags RFID sur les ouvrages qui composent ses rayons. Plus d'un million de livres et de journaux ont déjà été estampillés d'une étiquette électronique sur les cinq derniers mois. Selon les responsables du projet, intitulé en toute logique The RFID project, son déploiement permettra d'enregistrer plus facilement plusieurs ouvrages en même temps. La RFID donnera aussi la possibilité à la bibliothèque de mettre en place des bornes sur lesquelles les lecteurs pourront valider eux-mêmes leurs emprunts. Autant de solutions qui permettront au personnel de passer moins de temps aux tâches administratives pour pouvoir être plus disponible pour les clients.
Lutter contre le vol
Le but est enfin de retracer plus facilement les livres, et de réduire le nombre de ceux qui sont chaque jour posés au mauvais endroit, égarés ou volés. La bibliothèque ne donne pas d'indication sur le prix de déploiement de sa solution RFID, ni sur le type de lecteurs utilisés. Selon elle, l'initiative est cependant considérée comme le projet de suivi à distance le plus conséquent à Hong-Kong. Et ce n'est pas tout. La bibliothèque annonce le lancement d'un autre projet sur lequel elle a travaillé, le Rare Book Digitisation Project.
Numériser les livres rares

Celui-ci permettra de numériser près de quatre mille ouvrages rares et libres de droit, et issus de la culture et de la littérature chinoise et asiatique. Les lecteurs pourront y accéder depuis Internet, après avoir effectué une recherche par mots-clés. L'initiative permettra de préserver les originaux, en ne les exposant plus aux mains des chercheurs et autres férus. Pour info : les ouvrages seront numérisés via le scanner Kirtas APT BookScan 2400. Celui-ci dispose d'un système robotisé capable de tourner automatiquement les pages. Il intègre également des caméras haute résolution.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas