Hot in the City rapproche les membres des réseaux mobiles

Par 24 avril 2009

La plate-forme utilise la NFC et des étiquettes RFID pour permettre à ses membres de gérer leurs contacts et suivre leurs mouvements via le mobile. Mais également pour partager et communiquer sur les évènements.

Pour créer un véritable lien avec les membres d'une plate-forme communautaire sur mobile, rien ne vaut le contact. Hot in the City exploite ce concept et lance un réseau qui utilise la NFC pour faciliter l'échange de données avec des membres proches physiquement d'eux. Pour cela, il a développé un logiciel qui s'installe sur un mobile NFC. Le dispositif intègre en sus de cette plate-forme Internet un pont vers Facebook qui permet d'envoyer les informations collectées sur le réseau social. Pour ajouter des personnes, les utilisateurs doivent rapprocher leurs téléphones. A ce moment, les individus sont automatiquement enregistrés dans une base de contact disponible sur Internet avec des détails sur le lieu de la rencontre et la date.
Un portefeuille de cartes de visite
"C’est une application peer to peer qui permet d’avoir un portefeuille de cartes de visite virtuel automatiquement", explique à L’Atelier Erkki Siira, chercheur en technologies logicielles au VTT, et membre du projet. Les informations enregistrées sont disponibles à tout moment sur son mobile. Le projet s’appuie également sur la mise en place de sortes de hotspots. Ceux-ci sont des étiquettes RFID qui sont disséminées dans différents lieux. Elles transmettent des informations sur les évènements. Les utilisateurs sont libres de communiquer sur le lieu. Ensuite, il est possible de suivre sur le portail Internet où se trouvent les contacts qui ont "badgé" sur ces tags via un système de carte.
Des solutions marketing
Des solutions marketing sont également en développement. "Des bannières publicitaires sont installées dans les places sélectionnées et diffusées sur le site" explique Erkki Siira. Le projet s’intéresse particulièrement aux salles d’événements et aux restaurants pour qui cette solution offre la possibilité de communiquer sur des activités spécifiques. Le site récupère également des informations sur les visiteurs afin de créer une base de données des habitudes et des comportements. Ce, afin de fournir des services additionnels et de mieux cibler les consommateurs. Hot in the City est l’un des projets de recherche qui a concouru à l’occasion du Wima, auquel L'Atelier s'est rendu.
Alexis Toulon, envoyé spécial de L'Atelier à Monaco

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas