hotelelicopter passe du canular au moteur de recherche

Par 09 avril 2009
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le service de réservation de séjours a basé sa campagne de lancement sur un poisson d’avril, relayé par les réseaux et médias sociaux.

Les moteurs de recherche spécialisés dans le tourisme sont légions. Autant dire que se démarquer n’est pas chose facile. hotelicopter a donc préparé son lancement en publiant un canular. Canular qui n’a pas manqué de remuer le web. Le poisson d’avril constituait à faire croire qu’hotelelicopter était un hôtel logé dans un véritable hélicoptère. Un engin volant aux dimensions suffisantes pour faire résider des touristes : l’entreprise disait avoir aménagé un appareil issus des usines soviétique, le Mil Mi 12.
­18 chambres volantes
Celui-ci mesurait 37 mètres de long sur plus de 12 mètres de hauteur, mais le programme a été abandonné dans les années 1970. Dans cet hotelelicopter étaient disponibles dix-huit chambres, toutes équipées d’un grand lit, d’un mini bar, de l’accès internet, bref de l’équipement standard. Les premiers vols inauguraux devaient avoir lieu en juin aux USA puis en Europe. Là où l’entreprise et son agence de communication ont été malignes est qu’elles ont orchestré le canular en se basant sur les grands médias et réseaux sociaux. A donc été mis à contribution YouTube, bien évidemment, pour relayer leurs vidéos de démonstration.
Twitter et facebook enrôlés
Dans les outils utilisés on comptait aussi le service de microblogging Twitter et le réseau social Facebook. Maintenant que le 1er avril est passé, le nom du service est relié au slogan : elevating your stay. Le moteur de recherche compte maintenant se faire un nom via des services plus classiques. Il se rémunère via une commission sur la vente de séjours aux internautes qu’il conduit aux sites de réservation. Le service garde un pied dans les réseaux sociaux. Son système d’aggrégation des offres est relié à Facebook via le système Connect. On peut ainsi créer sur hotelelicopter un réseau social autour de ses voyages.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas