HP conclut un accord avec la justice californienne pour 14,5 millions de dollars

Par 12 décembre 2006

Hewlett-Packard vient de régler une affaire qui entachait son image depuis quelques mois. Le groupe américain vient en effet de conclure un accord à l'amiable avec la justice californienne...

Hewlett-Packard vient de régler une affaire qui entachait son image depuis quelques mois. Le groupe américain vient en effet de conclure un accord à l'amiable avec la justice californienne concernant les poursuites qu'elle avait engagées contre HP dans l'affaire d'espionnage de son conseil d'administration.
En effet, en septembre dernier, Patricia Dunn, qui était alors présidente du conseil d'administration de HP, avait admis avoir engagé des détectives privés qui auraient usurpé des identités pour piéger un des membres du conseil d'administration qui dévoilait des informations jugées confidentielles à la presse.
Dans ce contexte, Hewlett-Packard a dû mettre au courant la Commission américaine chargée des opérations de Bourse, la SEC, de l'affaire qui agitait l'entreprise. Patricia Dunn a été obligée de démissionner et Mark Hurd, le CEO du groupe, a aussi reconnu qu'il était impliqué dans l'emploi de ses méthodes contestables mises en œuvre pour repérer l'origine des fuites. 
Le parquet de Californie avait ainsi engagé des poursuites contre HP en l'accusant d'avoir eu recours à des méthodes illégales.

Pour régler ce litige, HP va verser 14,5 millions de dollars tout en s'engageant à instaurer des mesures qui devront garantir que les futures enquêtes menées par HP respecteront les lois en vigueur dans l'Etat de Californie.
La justice américaine a également indiqué que sur les 14,5 millions versés, 13,5 seront utilisés pour créer un fonds spécial qui devrait permettre aux procureurs de Californie de mener des enquêtes sur des atteintes à la vie privée de consommateurs américains. Le million restant servira à verser des dommages statutaires et à payer les frais d'enquête du parquet californien.

Mais Hewlett-Packard n'est pas tout à fait sorti d'affaire... Le groupe fait encore l'objet d'une enquête de la part de la SEC et du département de la Justice. Et certains actionnaires n'ont pas hésité de leur côté à porter plainte...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/12/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas