HP et Equant signent un contrat de 210 millions d'euros avec la Commission Européenne

Par 04 octobre 2006
Mots-clés : Smart city

La Commission Européenne vient d'attribuer un contrat de 210 millions d'euros au consortium Hewlett-Packard/Equant (groupe France Télécom) pour la construction...

La Commission Européenne vient d'attribuer un contrat de 210 millions d'euros au consortium Hewlett-Packard / Equant (groupe France Télécom) pour la construction d'un nouveau réseau informatique.
 
L'Union Européenne doit en effet remplacer un certain nombre de systèmes de transmissions et HP et Equant fourniront donc les infrastructures nécessaires. Ce nouveau réseau, baptisé "s-TESTA", sera à terme utilisé par plusieurs organismes européens comme Europol, l'Agence ferroviaire européenne (ERA) ou la Commission Européenne.
 
Ce réseau permettra aussi "aux administrations européennes et nationales d'échanger des données dans plusieurs domaines de manière fiable et sécurisée", a précisé la Commission Européenne. Il fera également office d'architecture sécurisée du système d'information de Schengen pour les échanges de données sur la sécurité aux frontières.
 
Le nouveau système intègrera aussi une base de données contenant les empreintes digitales des demandeurs d'asile et un système d'information sur les visas qui permettra de renvoyer plus facilement les immigrants illégaux dans leur pays d'origine.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 04/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas