HP et le MIT s'associent pour collecter les documents issus de la recherche

Par 19 juillet 2007
Mots-clés : Amérique du Nord

Le MIT et HP développent davantage leur plate-forme open source DSpace en lui associant une fondation. But de la manoeuvre: collecter et rendre accessible des documents provenant d'instituts de recherche du monde entier...

Le MIT et HP développent davantage leur plate-forme open source DSpace en lui associant une fondation. But de la manœuvre: collecter et rendre accessible des documents provenant d'instituts de recherche du monde entier.
Hewlett-Parckard et le MIT (Massachusetts Institute of Technology) unissent leurs forcent pour créer la Fondation DSpace, à but non lucratif, pour fournir une aide significative aux communautés et aux institutions qui utilisent déjà DSpace. Celui-ci est un projet lancé conjointement par HP et le MIT en 2002. Il consiste en une plate-forme logicielle en open source à destination des instituts de recherche et d'enseignement avec pour but de collecter et d'archiver sur le long terme des documents provenant des différentes section du MIT.
Collecter et partager les connaissances des centres de recherche
Le DSpace a débuté grâce à une subvention de 1,8 million de dollars du constructeur informatique HP. Ce projet a pour ambition de rendre accessible l'ensemble des connaissances du MIT pour les proposer à d'autres organismes mondiaux d'enseignement et de recherche.
La Fondation DSpace continuera ainsi d'étendre le projet en permettant à diverses institutions de collecter, de partager, puis de distribuer tous leurs documents numériques issues des recherches de leurs enseignants et chercheurs grâce à une plate-forme totalement ouverte.
Toujours plus de nouveaux projets
Tous les types de documents, que ce soit des articles, des communications de congrès, des rapports techniques, des thèses, des cours ou des programmes informations, seront disponibles partout dans le monde grâce à une simple connexion Internet.
Trois interfaces Web sont mises à disposition : une pour soumettre ses documents, une autre pour les administrateurs et une troisième pour les utilisateurs.
Plus de 200 projets ont déjà intégrés le DSpace et d'autres sont dans les starting-blocks, comme le "2008 Virtual Olympic Museum" développé par la Beihang University, ou le National Institute for Technology and Liberal Education (NITLE), dédié à la promotion de l'éducation libérale.
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas