Des hubs clé en main pour échanger et travailler

Par 17 février 2009

HUBzero propose aux professeurs et aux étudiants de créer des mini-sites collaboratifs. Les outils numériques mis à leur disposition leur permettent d'échanger des informations et de faire avancer plus facilement leurs recherches.

Une bonne communication entre les membres de l'équipe, et l'utilisation d'outils précis et adaptés facilitent la réussite d'un projet. La plate-forme HUBzero développée par l'université américaine Purdue, réunit ces deux paramètres. Elle propose aux chercheurs et aux étudiants des espaces d'échange et des applications clé en main pour faciliter la mise en commun et l'avancée de leurs travaux : outils de simulation et de modélisation, ressources en ligne... Un système de tags, de mesures d'audience et de notation des contenus par les utilisateurs eux-mêmes marque et hiérarchise les informations communiquées. Autant d'outils qui permettent d'en déterminer la pertinence.
Partager le savoir
En mettant en avant des contenus interactifs, HUBzero stimule les réactions : "les utilisateurs ne se contentent pas de lire des informations sur la science: ils peuvent l'expérimenter" explique Michael McLennan, chercheur de l'université. Les hubs sont élaborés via des logiciels open source. Ce qui permet aux équipes de les faire évoluer et de les adapter, selon les projets : un système d'exploitation Linux fait fonctionner un serveur Web Apache. Afin d'optimiser le partenariat entre les utilisateurs, les créateurs de la plate-forme viennent de créer un consortium.
Une collaboration approfondie
L'université de l'Indiana est le premier partenaire à avoir rejoint le projet, afin de partager savoir et savoir-faire dans cet espace. "Dans les prochains mois, nous attendons l'intégration d'autres universités américaines", espère Mc Cartney, vice président de l'Université Purdue. "Les projets comme le consortium HUBzero sont bénéfiques aux deux campus et rendent efficace l'investissement de l'état dans l'éducation", souligne Brad Wheeler, vice-président de l'Université de l'Indiana. A l'heure actuelle, la plate-forme alimente plus de six hubs, formés autour de domaines tels que la recherche contre le cancer ou les études d'ingénierie

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas