Les hyper-connectés sont parmi nous

Par 15 mai 2008 3 commentaires

Le mobile est devenu indispensable à la plupart des utilisateurs. Ces derniers s'entourent de plus en plus d'appareils électroniques et d'applications technologiques au quotidien.

Plus d'un travailleur sur trois emmènerait son téléphone portable plutôt que son portefeuille s'il devait s'absenter de chez lui pendant 24 heures. C'est ce qui ressort d'un rapport mené par le cabinet d'étude IDC et commandité par le constructeur de produits et d'infrastructures réseaux Nortel Networks. L'étude révèle ainsi que près de 40 % des interrogés déclarent privilégier leur mobile lors d'un déplacement contre un tiers choisissant plutôt leur porte-monnaie. L'objectif de cette recherche portant sur les actifs de dix-sept pays : déterminer la proportion des individus pouvant être considérés comme "hyper connectés". Sont compris dans cette définition les utilisateurs qui se servent régulièrement d'une multitude d'appareils électroniques et numériques, comme le téléphone ou l'ordinateur portable, ainsi que de nombreuses applications.
Les Chinois en tête de liste
L'envoi d'emails ou la fréquentation de réseaux sociaux en ligne comme Facebook sont notamment compris dans ces usages technologiques quotidiens. Il ressort de l'enquête que 16 % des sondés peuvent être compris dans cette catégorie, un chiffre amené à grandir rapidement selon l'étude. Ainsi, ces hyper connectés déclarent utiliser au moins sept appareils quotidiennement, dans les cadres à la fois professionnels et personnels. Ils font en plus usage d'au minimum neuf applications, dont la messagerie instantanée ou les web conférences. Le pays qui compte le plus de ces utilisateurs super connectés est la Chine. En bas du classement des états observés, figurent le Canada et les Emirats Arabes Unis.
Des actifs de plus en plus connectés
Cependant, l'étude prévoit que la proportion de ces hyper connectés atteindra 40 % des actifs dans les cinq prochaines années. A noter : la catégorie de ces utilisateurs chevronnés des nouvelles technologies est suivie de près par un groupe plus important. Ainsi, une plus large proportion, à savoir plus d'un tiers des sondés, sont désignés comme ceux "de plus en plus connectés". Ces derniers utilisent ainsi un minimum de quatre appareils électroniques ainsi que six applications par jour. Une catégorie de la population qui devrait bientôt rejoindre le groupe des hyper connectés, selon le cabinet d'étude. Une bonne nouvelle pour Nortel Networks, qui investit le marché des appareils mobiles toujours plus connectés à Internet.

Haut de page

3 Commentaires

Est-ce que les hyper-connectés sont plus productifs que les autres ? On peut sérieusement se poser la question...

Soumis par Gautier Girard (non vérifié) - le 17 mai 2008 à 07h26

Bonjour,
Il a toujours été plus important pour quiconque de garder le lien avec ses proches. Auparavant, le portable n'existait pas...
Il est clair que nous sommes de plus en plus connectés, et que c'est de plus pratique.
Bien cordialement,
Marc

Soumis par Networkers in the City (non vérifié) - le 24 mai 2008 à 17h26

slt commt va tu

Soumis par venance (non vérifié) - le 24 septembre 2008 à 13h50

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas